Skip to content

Categories:

Idée voyage : El Bañado la Estrella, au Nord-Est de l’Argentine

Situé dans la province de Formosa, el bañado la Estrella est un marais ou « zone humide », qui résulte des fortes pluies et des débordements fréquents du río Pilcomayo, le fleuve voisin. Cet immense parc naturel est une bonne idée de destination si vous voulez vous mettre au vert !

Photo : Wikipedia

Comment expliquer ce phénomène ?

D’une longueur oscillant entre 200 et 300 kms et d’une largeur entre 10 et 20 kms, el Bañado représente une surface de près de 400 000 hectares et est le troisième marais le plus vaste d’Amérique du Sud. Ce phénomène découle de la grande quantité de sédiments que transporte le río Pilcomayo, qui prend sa source dans les Andes Boliviennes : ces résidus qui colmatent le lit du fleuve causent des débordements et donc les inondations des terres alentours, ce qui donne naissance au bañado à partir des années 1940.

C’est durant les mois d’été (janvier-février) et jusqu’à la fin de la saison des pluies (avril-mai) que le marais est le plus étendu et les inondations les plus fortes, dues aux fortes précipitations dans la jungle bolivienne. Il décroît ensuite progressivement jusqu’au printemps, saison sèche dans cette région.

 Biodiversité et diversité ethnique et culturelle

L’environnement du marais et du fleuve est très propice à la préservation d’une grande biodiversité : vous pourrez y admirer des espèces rares et protégées d’oiseaux tels les hérons ou les charás, ainsi que des cerfs, des caïmans, des loutres ou différentes espèces de canards et de serpents aquatiques. Côté flore les palmiers, aulnes, roseaux ou caroubiers sont autant d’espèces qui s’épanouissent sur ces terres humides.

Cette région dispose également d’une grande richesse ethnique. En effet, quatre communautés y vivent en harmonie avec l’environnement, en suivant des modes de vie traditionnels : les Pilagá, les Wichí, les Toba et les Nivaclé.

Photo Flickr

Que faire à El bañado la Estrella ?

El bañado est bien sûr une destination rêvée pour tous les amoureux de la nature ! Vous pourrez ainsi faire un safari photos, une balade à cheval, une traversée en kayak ou admirer la vue depuis un petit avion. Vous pourrez aussi partir en observation de la faune et de la flore ou simplement vous baigner dans l’un des zones aménagées du parc. La meilleure période pour s’y rendre est de mai à septembre, époque pendant laquelle vous éviterez les fortes chaleurs, l’humidité et les insectes.

Le village de Las Lomitas, à 45kms, offre diverses possibilités de logements et sera l’endroit idéal pour partir visiter le bañado !

Vous souhaiter visiter El bañado la Estrella et le nord-est argentin ? Contactez l’agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure !

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Idées escapades en Argentine, Idées voyage Argentine, Itinéraires en Argentine, Nord-Ouest et Chaco, Parcs et réserves naturelles.

Tagged with , , , , .


Zoom sur le mariage homosexuel en Argentine

Buenos Aires a toujours été considérée comme la capitale gay de l’Amérique du Sud. Pourtant s’il est aujourd’hui légalisé, le mariage homosexuel a, comme dans de nombreux pays, soulevé beaucoup de débats et mis un certain temps avant d’être adopté en Argentine. Revenons un peu sur la place des homosexuels en Argentine !

Source: Bsas4u

L’Argentine, une longueur d’avance

L’Argentine a toujours eu beaucoup d’avance sur les autres pays d’Amérique Latine en ce qui concerne l’égalité des droits entre couples hétérosexuels et homosexuels. En effet, dès 2002, la ville autonome de Buenos Aires rend possible une union civile entre deux personnes du même sexe, suivi par la Province de Río Negro en 2003, la ville de Villa Carlos Paz en 2007, et la ville de Río Cuarto en 2009. Ces unions civiles sont, en quelque sorte l’équivalent du PACS français, néanmoins elles ne permettent ni les droits de succession, ni le droit à l’adoption.  

Le mariage homosexuel : une longue épopée judiciaire et parlementaire

Une nouvelle avancée survient en août 2008, avec la reconnaissance par l’Etat argentin d’une cohabitation non enregistrée : un couple homosexuel vivant ensemble depuis plus de 5 ans peut recevoir les pensions du partenaire décédé. C’est pas de plus vers les droits de succession, et vers le mariage.

Le 13 novembre 2009, le premier mariage homosexuel est autorisé par un juge à Buenos Aires, ce dernier évoque le motif que « la loi doit traiter tout le monde avec le même respect ». Fausse alerte, néanmoins, car les juges porteños reviennent sur cette décision et interdisent finalement au mariage de se tenir à Buenos Aires. Ce dernier se tient finalement le 28 décembre 2009 à Ushuaïa, c’est le premier mariage homosexuel d’Amérique Latine !

Agence de voyage Equinoxe Argentine Buenos AiresPhoto : Kevin Dooley

Malgré une très forte proportion de catholiques parmi la population (91% des Argentins se déclarent catholiques), les Argentins sont également largement favorables au mariage homosexuel puisqu’un sondage effectué en 2010 estime à 70% le pourcentage d’Argentins favorables à une loi autorisant de tels mariages.

La politique se met donc également en marche : dès 2009, des déclarations très favorables au mariage homosexuel sont enregistrées de la bouche de la présidente Cristina Kirchner, laquelle confie que son mari était déjà pour la légalisation du mariage homosexuel.

Il faut attendre le 5 mai 2010 pour qu’un projet de loi soit présenté à la chambre des députés, lesquels l’acceptent avec 126 voix pour, 109 contre et rien de moins que 12h de débat ! Cette décision provoqua immédiatement de fortes manifestations de catholiques et de conservateurs luttant contre le texte de loi.

Le Palais du Congrès de la Nation Argentine Agence de voyage Equinoxe Argentine Buenos AiresLe Congrès argentin – Photo Jacobo Tarrío

L’étape suivante pour la loi était la validation par le sénat. Comme les députés, ces derniers hésitèrent longuement : 14h de débat pour finalement adopter le texte à 33 voix contre 27, le 15 juillet 2010 ! La présidente Cristina Kirchner signe la loi le 21 juillet. Elle rentre finalement au bulletin officiel le 22 juillet 2010.

La loi adoptée, et maintenant… ?

La loi permet donc maintenant aux couples homosexuels d’être considérés exactement comme les couples hétérosexuels. Ils peuvent ainsi adopter des enfants

Au-delà du seul changement dans la vie de l’ensemble de la communauté homosexuelle argentine, cette loi a ouvert de nouvelles opportunités au tourisme argentin. En effet, déjà traditionnellement reconnu comme une destination « gay-friendly », le tourisme gay devrait encore augmenter de manière conséquente, surtout à Buenos Aires. En 2008, cette branche du tourisme représentait déjà 1,1 milliard de dollars dans le pays dont plus de 800.000$ pour la seule Buenos Aires, imaginez ce que l’Argentine peut à présent espérer avec sa nouvelle image de pays particulièrement ouvert et tolérant.

Agence de voyage Equinoxe Buenos AiresPhoto : Charlie Nguyen

Le pays propose même à des étrangers de venir en Argentine pour se marier ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Culture et société argentine, Histoire argentine, Politique, Portrait de l'Argentine, Société.

Tagged with , , , , , , , , , , , , .


À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 27 Août – Actualité

Clarín :

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12

Posted in Actus Argentine, La Une.

Tagged with , , , , , .


Démarches administratives pour s’installer en Argentine : ce qu’il faut préparer

Les Français qui viennent s’installer en Argentine pour des raisons professionnelles doivent faire leurs démarches administratives aux services d’immigration du pays pour obtenir leur résidence précaire (3 mois), sésame pour l’obtention de la résidence temporaire (1 an) qui elle même permet au bout de 3 renouvellement d’obtenir la résidence permanente.

Dans la plupart des cas, l’entreprise qui vous embauche vous assignera un employé  qui vous accompagnera dans ces démarches. Pour vous faciliter la tâche dans un premier temps, nous avons dressé une liste de papiers à récupérer en France qui vous seront demandés au moment de faire vos demandes de résidence :

  •  Un passeport en cours de validité
  •  Un acte de naissance complet :  vous en faîtes la demande par internet en suivant ce lien (nous vous conseillons d’en demander au moins 2 ou 3, et vous les recevez par courrier). Une fois obtenus, il faut les faire apostiller. Pour ceux qui sont nés à Paris par exemple l’apostille se fait au Palais de Justice de Paris.
  •  Un extrait de casier judiciaire : vous en faîtes aussi la demande par internet en suivant ce lien (nous vous conseillons également d’en demander au moins 2 ou 3, et vous les recevez par courrier). Ils doivent également être apostillés. Pour ce faire, vous devrez les envoyer par courrier au procureur général de la cour de Rennes, accompagnés d’une enveloppe timbrée au bon poids sur laquelle vous inscrirez votre adresse, afin qu’ils puissent vous renvoyer les documents apostillés. Précisez que la demande s’inscrit dans le cadre de votre installation en Argentine. Le service est gratuit et rapide (quelques jours). L’adresse est la suivante :

Monsieur le Procureur Général
près la cour d’appel de RENNES
Service de l’Apostille
Place du Parlement de Bretagne
CS 66423
35064 RENNES CEDEX

Attention pour l’acte de naissance et l’extrait de casier judiciaire, il faut qu’ils aient moins de trois mois donc inutile de les demander plus de trois semaines-un mois avant le départ.

  • Une copie du diplôme universitaire certifiée conforme et apostillée. La certification se fait dans n’importe quelle mairie avec votre carte d’identité, la copie de votre diplôme ET l’original. Pour l’apostille le processus est le même que pour  l’acte de naissance.
  • Certaines entreprises demandent le contrat de travail de l’ancien employeur. Ça n’est pas forcément indispensable mais c’est mieux si vous pouvez le ramener également. Idem que pour la copie du diplôme : à certifier conforme et à apostiller.
  • Des photos d’identité mais évidemment vous pourrez les faire ici.
  • Nous vous conseillons de faire les traductions sur place en Argentine (moins cher).

Sites utiles également :

La page de l’Argentine sur Diplomatie.gouv

- Ambassade de France en Argentine

- Consulat d’Argentine en France

En France, n’oubliez pas de :

  • Résilier votre abonnement téléphonique
  • Résilier l’assurance de votre logement
  • Faire part de votre départ aux services des impôts (un mail suffit)
  • Résilier Eau/Electricité/Gaz
  • Faire une demande de permis de conduire à l’international, à la mairie.

 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Infos pratiques, Préparation du voyage.

Tagged with , , , , , , .


Petit récapitulatif sur l’organisation politique et les partis en Argentine

L’organisation politique de la République argentine est fondée sur la forme représentative, républicaine et fédérale de gouvernement, consacrée dans la Constitution adoptée à Santa Fe le 1er mai 1853. Si le pays dispose d’un système assez similaire à celui de la France par de nombreux aspects, son système fédéral diffère et se doit d’être expliqué pour y voir un peu plus clair…

Photo : Congreso de la Nación Argentina – Source : Jacobo Tarrío

Un système fédéral constitué de vingt-trois provinces et d’une cité autonome, le district fédéral de Buenos Aires

Chacune de ces provinces édicte sa propre constitution, dans laquelle elle assure son administration de la justice et son autonomie municipale et définit les modalités de son organisation institutionnelle, politique, administrative, économique et financière. Elles sont dirigées par un gouverneur et un vice-gouverneur élus pour quatre ans au suffrage universel direct. Les provinces disposent donc d’une indépendance assez importante et peuvent notamment conclure leurs propres traités internationaux, dans la mesure où ils n’interfèrent pas avec la politique extérieure du pays. Les provinces ne peuvent cependant pas créer leur propre monnaie ni conclure de traités à caractère politique par exemple. Cette indépendance des gouverneurs de province donne régulièrement lieu à des petits conflits, désaccords, entre le gouvernement fédéral basé à Buenos Aires et les gouverneurs locaux, ces derniers n’hésitant pas parfois à désobéir aux consignes nationales pour préférer leurs propres solutions.

Pouvoir législatif : le Congrès National ou Congreso de la Nación Argentina, parlement bicaméral argentin

 Le Congrès est l’organe qui dispose du pouvoir législatif en Argentine, de la même manière qu’en France.

Il regroupe deux organes :

  • Le Sénat, composé de 72 sénateurs, soit 3 par province, a pour but principal la représentation de ces provinces et est présidé de droit par le vice-président de la Nation (actuellement Amado Boudou). Les mandats durent six ans et sont renouvelables par tiers tous les deux ans.
  • La Chambre des députés, composée de 257 députés élus également par province, avec un nombre de députés proportionnel à la taille de la province. Les mandats durent 4 ans et sont renouvelables par moitié tous les deux ans. Le président actuel est Julián Domínguez, député de la province de Buenos Aires. Les dernières élections ont eu lieu le 27 Octobre 2013 et c’est le parti de la présidente Christina Kirchner, le Parti pour la Victoire qui a remporté l’élection en conservant la majorité des sièges, même si cette majorité est moins nette qu’auparavant.

Photo : Casa Rosada - Wikipédia

Pouvoirs exécutif et judicaire

L’organe exécutif, qui gère la politique courante de l’Etat et l’application des lois, est composé du chef de l’Etat (ou président), qui est également le chef du gouvernement en Argentine et qui est élu au suffrage universel direct et obligatoire pour un mandat de 4 ans, renouvelable une fois. Depuis octobre 2011 et jusqu’en 2015, c’est Cristina Kirchner qui occupe ce double poste. C’est son second et dernier mandat, la loi ne l’autorisant pas à se représenter plus d’une fois.
L’organe judiciaire est représenté par la Cour Suprême, ou Corte Suprema, soit 9 juges nommés par le président.

Les principaux partis politiques 

Ils existent de très nombreuses forces politiques en Argentine, qui changent de nom, s’unissent ou disparaissent en permanence. De plus, ces divers partis forment des coalitions plus ou moins changeantes selon les types d’élections et les enjeux. Néanmoins, voici les principaux partis politiques et coalitions du moment :

Le Parti Justicialiste (PJ) ou péroniste fondé par le général Juan Perón en 1945 est le grand parti politique historique de l’Argentine. Il change plusieurs fois de nom et se présente en 1976 sous l’étiquette de Mouvement nationaliste justicialiste. Principal mouvement de masse argentin, il regroupe plusieurs tendances de gauche et de droite. Aux élections de 2005, le Parti justicialiste se scinde en deux factions pour créer le Front pour la victoire.

Le Front pour la Victoire est un parti de centre-gauche. Ancienne faction du Parti justicialiste il s’est allié à de petits partis et gagne la majorité dans les deux chambres du Congrès aux élections législatives de 2005. Cristina Fernández de Kirchner, leader du mouvement dissident, remporte les élections présidentielles en 2007 et 2011.

Le Parti Radical, ou l’Union civique radicale, est fondé en 1890 par Leandro N. Alem. Il regroupe des libéraux centristes et des sociaux-démocrates. Il est le principal parti d’opposition au PJ.

La Coalition Civique est une formation issue des rapprochements entre l’Affirmation pour une République égalitaire et le Parti Socialiste. Fondée par Elisa Carrió, la candidate participe et se place deuxième à la présidentielle de 2007, mais ne récolte que 3,22 % des suffrages à celle de 2011.

La Proposition républicaine (PRO) est une coalition de partis argentins de droite dissidents du péronisme, fondée en mai 2005, qui rassemble  » Compromiso para el Cambio « ,  » Recrear para el Crecimiento  » et le  » Parti fédéral « .

Pour en apprendre encore plus sur l’Argentine et son organisation politique, vous pouvez également vous rendre ici ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Actus Argentine, Economie et politique actuelle, Politique, Portrait de l'Argentine.

Tagged with , , .


À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 26 Août – Actualité

Clarín :

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12

Posted in Actus Argentine, La Une.

Tagged with , , , , , .


A voir, à faire en Argentine : La Route des Sept Lacs

La Route des Sept Lacs ou Camino de los Siete Lagos est une section de la route argentine N° 234 construite dans la province de Neuquén en Patagonie. Elle relie les villes de San Martín de los Andes, de Villa La Angostura et San Carlos de Bariloche. C’est une route de 107 km où l’on peut admirer de splendides paysages.

Cette route traverse deux parcs nationaux : le Parc National Lanín et le Parc National Nahuel Huapi.

Péninsule Llao Llao - Photo: Bertrand Mahé

Péninsule Llao Llao – Photo: Bertrand Mahé

Agrandir le plan

Les 7 lacs :

Il s’agit d’un parcours de 107 km où l’on peut admirer les paysages typiques de la région de la Cordillère des Andes de Patagonie : forêts, cimes enneigées et lacs superbes. Si le trajet peut se faire en une journée, l’idéal est de prendre son temps pour profiter des alentours. Les saisons les plus communes pour parcourir le « Camino de los Siete Lagos » sont le printemps et l’été. Les nuits sont fraiches mais les journées agréables (chaudes et longues en été). Côté températures, elles oscillent entre -2 et 7 degrés en hiver.

• Lac Machónico : Le lac Machónico (qui signifie « eau des crevettes » en Mapuche) est le premier lac que l’on rencontre depuis San Martin de los Andes. Il se situe à seulement 30 km de cette petite ville. Aucun chemin ne mène jusqu’à ses côtes mais on peut y admirer sa couleur bleue intense depuis le mirador, le long de la route nationale 234.  Si le temps est clément, vous pourrez y pratiquer volontiers des sports aquatiques, comme le kayak ou le canöé.

• Lac Escondido (Caché) : En continuant la route vous pourrez profiter de la beauté du lieu. Vous pourrez aussi y observer des monts de Verdure, comme le Cerro Ventisquero. Le Lago Escondido est un lac d’origine glaciaire enouré de forêts de ciprès et de coihue.

Photo : Route des 7 lacs – Flickr Magda&Macieg

 • Lac Correntoso (Torrentueux) : Il est le plus grand des 7 lacs. Situé à 110 km de San Martin de los Andes, il abrite de nombreuses baies cachées. Ses eaux rejoignent le lac Nahuel Huapi à travers le río Correntoso, considéré comme le plus petit fleuve du monde et comme le paradis des pêcheurs. Il a comme décor de belles chaînes de montagne et vous pourrez y voir le Cerro Belvedere.

• Lac Espejo (Miroir) : Comme son nom l’indique, ce lac forme un magnifique miroir reflétant parfaitement dans ses eaux douces la chaîne montagneuse qui l’entoure. A l’abri du vent, il est entouré de forêt de coihues, situé à 85 km de San Martin de los Andes.

• Lac Falkner : Protégé du vent, le lac Falkner est le lieu préféré des backpackers qui viennent se reposer sur ses énormes plages de sable. A une cinquantaine de kilomètres de San Martin de los Andes, au sud du lac, on admire le sommet Boque, terrain de jeu des majestueux condors. Il est entouré des Cerros Falkner, Alto et Del buque.

• Lac Villarino : Lorsque le fleuve Villarino se jette dans les eaux du lac homonyme, toute la splendeur de cette immense étendue d’eau se déploie. Le lac Villarino est bordé d’une forêt de coihues dans un paysage montagneux. Ce lac doit son nom au marin espagnol Basilio Villarino, qui explora le bassin du Río Limay à la fin du 18ème siècle.

• Lac Lácar : Avec sa taille imposante (55km2), c’est le dernier lac de la route des 7 lacs. Vous pourrez entrer au Parc Nacional Lanín (mais son accès est limité afin de préserver la biosphère du lieu) et vous promener dans une zone de vallées : la Vega de Maipu. La particularité du lac est que sa partie occidentale porte un autre nom : le lac Nonthué. Vous pourrez aussi vous reposer dans le petit village de Villa Quila Quinea, aux abords du fleuve.

Route des 7 LacsRoute des 7 Lacs – Photo : tono

Une excursion aux panoramas uniques 

Il y a 10 000 ans, une grande partie de la Patagonie était un vaste territoire couvert de glaciers. Aujourd’hui elle témoigne de son passé. La route des 7 lacs traverse de magnifiques forêts et permet d’admirer des lacs couleur turquoise, avec des criques naturelles et des petites plages pour s’arrêter quelques instants et profiter de la vue.

De San Martin de los Andes on peut voir les rives du lac Lacar. L’idéal est de déjeuner là-bas, puis d’explorer la ville. Sur le chemin du retour, Paso Cordoba offre un  différent : on traverse une partie de l’épaisse forêt, avec là aussi de somptueux , notamment les montagnes érodées par le vent. La route se poursuit par Confluencia, d’où l’on pourra admirer les eaux bleues marine du rio Limay et apercevoir « la vallée enchantée », couverte de formations rocheuses, avant d’atteindre le lac Nahuel Huapi.

 Vous souhaitez tenter cette aventure sur la route des sept lacs ou encore l’incorporer dans un plus large itinéraire à travers l’Argentine ? N’hésitez pas à contacter l’Agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in A voir - A faire, Région des lacs - Patagonie du nord.

Tagged with , , , , , , , , , .


Zanjon de Granados, un voyage dans le passé de Buenos Aires

Le visiteur qui franchit le porche du 755 rue Defensa découvrira 4 siècles de vie porteña. Grâce aux objets trouvés durant des fouilles archéologiques, le musée met en scène le quotidien des porteños (habitants de Buenos Aires) il y a plusieurs siècles.

Ce musée appartient au patrimoine culturel de Buenos Aires comme œuvre de récupération architecturale la plus importante de la ville. En reflétant plus de 20 ans de luttes et d’illusions, l’archéologue Belge Johnny De Meulemeester a  défini ce musée comme étant « un site idéal » pour découvrir le quotidien des argentins.

Zanjon de Granados Agence de voyage - Equinoxe - Argentine - Buenos AiresEl Zanjón de Granados

Histoire du Musée

Le musée était situé dans une ancienne maison aristocratique qui a été construite en 1830. En 1871 Buenos Aires fut touchée par une épidémie de fièvre jaune, et 23 familles y ont trouvé refuge. En 1974, elle a été abandonnée et servit plus ou moins de décharge à ordures.
Des entrepreneurs rachetèrent la maison en 1985 pour y construire un restaurant,  mais au moment des travaux, ils découvrirent plus de 150 mètres de souterrains datant de plus d’un siècle. Les propriétaires décidèrent donc de restaurer la construction avec l’aide précieuse d’archéologues.

Finalement après presque 20 années de travaux et de restauration la maison a été ouverte au public. Même si rien ne vaut une véritable visite vous pouvez même, maintenant, bénéficier d’un aperçu en ligne sur le site du musée.

Zanjon de Granados

On observera les restes de constructions datant des années 1700, 1740 et 1830. Le visiteur découvrira des réservoirs, des citernes et un système complexe de drainage, un échantillon unique du système de contrôle de l’homme sur la nature dans la ville coloniale.

Cette exposition du passé est accompagnée d’extraits de plus de 400 livres, découverts durant les 18 années de recherche. Les textes nous rapprochent des différents procédés antérieurs comme les recensements, les plans, les procès, les accords du Conseil municipal…

Ce musée étonne, éveille la curiosité du voyageur moderne qui franchit ici l’ancienne paroi qui le sépare du passé… tellement loin et tellement près.

El Zanjón de Granados

Horaires des visites guidées

Le Musée est réparti en deux parties :

Los Patios / El Puente 

Lundi au Vendredi, 11h-15h, visites en anglais de 60 min : midi, 14h, 15h (120$AR)
Dimanche : 13h-18h, visites en anglais de 30 min toutes les 20 min (75$AR)

La Casa Minima
Vendredi sur réservation uniquement, 10h30-16h, visite de 30 min à 16h (75$AR)

Cliquez sur la carte pour l’agrandir (ou consultez-la sur google maps) :

Agence de Voyage - Equinoxe - Argentine - Buenos Aires
Pour plus d’informations: Le site officiel du Musée Zanjon de Granados

Posted in A voir - A faire, Buenos Aires : Capitale.

Tagged with , , , .


À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 25 Août – Actualité

Clarín :

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12

Posted in Actus Argentine, La Une.

Tagged with , , , , , .


[AGENDA CULTUREL] : La Buena Onda du 22 au 29 Août 2014 à Buenos Aires

Attention, weekend orageux en approche et la semaine qui suit sera un peu plus fraîche que cette dernière ! En tenant compte du temps, nous vous proposons quelques activités pour vous détendre, vous cultiver, vous amuser à Buenos Aires… Bref, tout pour passer un bon week-end et bien commencer la semaine prochaine !

Photo: Équinoxe

[BALADES ET VISITES GUIDÉES]

Blog do Milton Jung

> Balades à vélo Samedi 23 Août et dimanche 24 Août
Visitez la ville en deux roues, sur des vélos électriques. Attention, la visite se fait soit en espagnol, soit en anglais, soit en portugais. De plus, les enfants ne sont pas admis. (Coût: 70 ARS)

Départ du Planetario à 10h30, et à 12h30 pour la visite des parcs et des monuments
Départ du Planetario à 14h30 et 16h30 pour la visite des parcs et musées

Inscriptions : turismoendosruedas@buenosaires.gob.ar

> Visites guidées de Buenos Aires

Bus touristique de Buenos Aires : faire le tour du grand et beau Buenos Aires en 23 lieux phares. Direction Palermo, Recoleta, la Boca et autres lieux touristiques immanquable en faisant un grand tour de la capitale en 3h30 ! Départ Avenida de Mayo toutes les 20 minutes, tous les jours de la semaine.

Infos et reservations : buenosairesbus.com

[FERIAS et FESTIVALS]

> La milonga del puerto, du samedi 16 au 24 Août, ce festival propose un espace exclusivement fait pour danser : cette milonga transforme la place Galpón dans la Boca en un endroit de rencontre entre tous les aficionados du tango ! Belle sortie pour apprendre les quelques pas de base du Tango et voir les maîtres s’exprimer pendant des heures sur la piste de danse. Caboto 1064

Photo : wikipedia

> Feria de Mataderosfestival folklorique, tous les dimanches, de 11h à 20h. Av. Lisandro de la Torre et Av. de los Corrales - Mataderos

Feria de San Telmo Tous les DimanchesUn classique de Bs As- Marché à ciel ouvert avec objets, reliques en tous genres, notamment des antiquités ! de 10h à 17h. Defensa 1454 – San Telmo.

[THÉÂTRE - SPECTACLE]

Photo : Mephistofeles

> Fuerza Bruta Spectacle à vous couper le souffle et reconnu mondialement! Show à 360 degrés, dans les airs et si vous avez un peu de chance, vous vous ENVOLEREZ avec l’un d’entre eux … On n’en dit pas plus !

Oú et Quand ? Vendredi 22 à 20h30 et 23h30 – Samedi 23 à 19h et 22h  et Dimanche 24 17h et19h30. Rendez vous à Recoleta - Junin 1930

Prix : à partir de 160 ARS (selon heure et jour) Toutes les infos ici : www.ticketek.com.ar/newsite/fuerzabruta

>Un show Chévere Elkin Giraldo est un clown, mime et acteur de cirque. Il sait jouer comme personne avec son public et son show ravira les plus petits et les plus grands.

Oú et Quand ?  Espacio Cultural Chacra de los Remedios (Av. Directorio y Lacarra, Parque Avellaneda), samedi 23 et 30 août à 15h.

Prix : Gratuit.

[ CONCERTS ]

Photo : William Allegre 

> Cabaret  de NADAeNADA à Notorious, pour la dernière fois, Notorious se transforme en Cabaret parisien. Le répertoire mêlera romantiques mélodies d’antan et tangos français. Une invitée exceptionnelle pour cette dernière édition : la violoniste belge Nele Paelinck.

Oú et Quand ?  Cabaret de NANAeNADA à Notorious, Callao 966, vendredi 22 août à minuit.

Prix : 50 ARS, plus d’information ici !

> Catupecu Machu, au stade Luna Park. Du rock, du rock et encore du rock. Le mythique groupe argentin fête ses 20 ans d’existence Samedi 23 Août dans le grand stage Luna Park, et il reste des places ! Un bon moyen de se changer les esprits ! Plus d’infos ici

Oú et Quand ? Samedi 23 Aout – Estadio Luna Park – 21h 

Prix : À partir de 145 ARS

 

[EXPOSITIONS - SPORT]

> Festival Mondial du Tango : L’événement tango de l’année dans le berceau de cette danse. À l’occasion des championnats du monde de tango, les tangueros du monde entier se donnent rendez-vous dans la capitale de cette danse envoûtante pour des rencontres compétitives. C’est l’occasion de voir à l’œuvre des maestros du tango : un magnifique spectacle à voir à l’occasion d’inoubliables milongas (bals de tango), gigantesques ou intimistes. 

Où et quand ? Du 13 au 26 Août, programme complet sur ce lien

Prix : Gratuit !

Observaciones por Telescopio le planétarium de la ville vous invite à observer le soleil, les planètes et les étoiles depuis ses télescopes. Envie de s’évader dans l’infinité de l’espace ? C’est une bonne occasion !

Où et quand ? Tous les samedis et dimanches jusqu’au 31 août. Pour voir le soleil, venir à 16h, pour les étoiles, dès la tombée de la nuit au Planetario de la Ciudad de Buenos Aires Galileo Galilei (Av. Sarmiento Y Belisario Roldán, Palermo). 

Prix : Gratuit

Passez une excellente semaine !

Posted in A placer dans une catégorie.