Skip to content


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 23 mars

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


Ushuaia : le Train du bout du Monde

Si vous vous rendez à Ushuaia, que vous sentez le pionnier qui est en vous, mais que vous ne vous voyez pas traverser la Patagonie à cheval, El Tren del Fin del Mundo sera le compromis parfait ! Un petit retour sur l’histoire de ce chemin de fer…

Logotren

Train du bout du Monde – Photo : Flickr – Jorge Gobbi

Un peu d’histoire

En 1883, le président Julio Argentino Loca décide de créer un bagne en Patagonie. Les premiers bagnards arrivent en 1884 et fondent Ushuaia le 12 octobre de la même année. Durant les premiers mois du XXe siècle arrivent en fait des prisonniers de la pire espèce. Le premier établissement pénitencier est seulement construit en 1902.

Une première ligne ferroviaire avec locomotive à vapeur est mise en place en 1909, connectant le centre pénitencier avec le centre de coupe du bois. Les voies s’étendent peu à peu dans les forêts à mesure que les réserves de bois s’épuisent et pénètre le centre de la vallée du Pipo. Le bagne ferme en 1947, remplacé par une base de la marine. Le tremblement de terre de 1949 coupe une grande partie de la ligne. Le gouvernement tente une remise en service mais le train arrête définitivement de circuler en 1952. Enfin en 1994, le train est remis en service dans un but uniquement touristique, comme le confort en témoigne : champagne, produits et services de luxe.

Itinéraire

Le train part de la Estación del fin del mundo, qui se trouve à 8 km à l’ouest d’Ushuaia. Il s’enfonce ensuite dans le Cañadon del toro et traverse le Rio Pipo. A la Estación Cascada la Macarena, le visiteur peut observer une reconstruction d’un camp des indigènes de cette région, les Yamanas. Après être entré dans le Parc National de la Terre de Feu, le train serpente autour du Rio Pipo, d’où l’on peut observer les vestiges des camps de coupe. Il arrive enfin à la station du Parc national. Vous aurez alors la possibilité de revenir à la gare de départ en train ou de continuer la visite à pied dans le parc national.

Tren

Le train – Photo : Flickr – Daniel García Peris

Informations pratiques 

Tarifs (actualisé le 10/02/2017)

  • Enfants moins de 5 ans : gratuit
  • Enfants de 6 à 17 ans : à partir de 140 pesos
  • Adultes aller-retour : à partir de 690 pesos
  • Retraités argentins : à partir de 450 pesos
  • Résidents de la province de la Tierra del Fuego : à partir de 300 pesos
  • Service Première classe : à partir de 1,190 pesos
  • Service Premium : à partir de 1,540 pesos

Les valeurs sont en pesos argentins mais il est également possible de régler en Euros, Dollars américains, Livres Sterlings ainsi qu’en Reales Brésiliens.

Horaires

Le « Tren del fin del Mundo » est en service tous les jours de l’année, cependant, les horaires varient selon les saisons.

  • Basse saison : (du 1er mai au 31 août)

10h00: départ de la Gare du bout du monde
12h30: départ de la Gare du bout du monde sous CONDITION d’un minimum de 8 passagers
15h00: départ de la Gare du bout du monde

  • Haute saison : (du 1er septembre au 30 avril)

9h30: départ de la Gare du bout du monde
12h00: départ de la Gare du bout du monde sous CONDITION d’un minimum de 8 passagers
15h00: départ de la Gare du bout du monde

Où ? Ruta 3 km 3065 – Ushuaia


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Excursions, Ushuaia et Terre de Feu.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 22 mars

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


Découvrez des restaurants insolites à Buenos Aires …

Buenos Aires comme dans toute grande capitale, voit naître des lieux insolites, et tellement peu commun que ça en devient parfois exagérément extravagant et quelque peu surprenant. En effet, aller au restaurant pas pour manger sinon plus que ça, pour vivre une expérience différente et unique est possible à Buenos Aires. Argentine-info vous propose une liste des restaurants les plus originaux de la capitale Argentine …

BuenosAires

Buenos Aires – Photo : Bertrand Mahé – Equinoxe Argentina

L’Averno

Pourrez-vous y croire, ici à l’Averno, on ne mange pas dans une assiette, ni dans un bol, ni dans aucun autre type de récipient, mais … sur le corps d’une femme nue ! En effet, voici le concept qui fait fureur à Los Angeles, Londres ou encore New-York et qui a finalement débarqué à Buenos Aires. La clientèle est évidemment très masculine, on y voit souvent des groupes d’amis (on entend par là amis au masculin) venant fêter des « despedidas de soltero » (enterrement de vie de garçon). Beaucoup plus appétissant de manger ses sushis sur le corps d’une femme que dans une assiette !
Où ? Av. Corrientes 1632 – Centro

Le teatro Ciego

Manger dans le noir, voila un concept intéressant proposé par le « Teatro Ciego« . Le temps d’une soirée, vous vous mettez dans la peau d’un non-voyant et vivez son expérience du quotidien. Écouter, sentir, goûter et toucher seront les maîtres mots de la soirée, une vraie expérience des sens !
Où ? Zelaya 3006 – Abasto

Le Mido

Vous souhaitez manger coréen de manière originale sinon ? Au restaurant Mido, ne soyez donc pas surpris si le serveur vous amène votre commande … crue ! En effet, ici pas de cuisinier, mais une « parrilla » mise à disposition sur chaque table, et oui ce soir c’est vous qui cuisinez !
Où ? Avenida Carabobo 1575 –  Bajo Flores

PuenteMujer

El Puente de la Mujer – Photo : Bertrand Mahé – Equinoxe Argentina

Le Tuktuk

Tuktuk ou le temple du bien-être. À votre arrivée le serveur vous tend deux cartes, une pour commander votre menu, spécialités thaï à la carte, et l’autre pour commander … votre vin ? une boisson ? Et bien non ! Ce soir vous pouvez commander … un massage thaïlandais ! En plus de pouvoir manger, on se fait masser. Au final, on arrive détendu au repas, et en plus on mange sainement et léger !
Où ? Mendoza 1970 – Belgrano

Le Sifones&Dragones

Au Sifones&Dragones, c’est comme à la maison ! Des petites tables sont installés directement dans la cuisine. On mange à coté de la cuisinière et « dueña » du lieu, qui nous prépare également de bons petits plats dignes de ceux de notre grand-mère. Adresse très familiale.
Où ? Ciudad de la Paz 174 – Belgrano

Le Te Mataré Ramirez

Au Te mataré Ramirez, quel spectacle irez vous voir ? « Pulsion porteña » ou « Tarot del Amor » ? Un peu camouflé et sans signe reconnaissable, il faut d’abord sonner pour pouvoir entrer dans ce lieu de l’érotisme, ce restaurant propose en effet des menus aphrodisiaques aux noms plus que tentants et des spectacles de littérature érotique, le tout dans une ambiance « lumière tamisé et rideaux rouges« .
Où ? Gorriti 5054 – Palermo 


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Buenos Aires : Capitale, Restos et vie nocturne.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 21 mars

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


Les activités à faire à Iguazú !

Charmante petite ville, Puerto Iguazú est l’endroit idéal pour séjourner non loin des chutes. C’est une ville de la province de Misiones à la confluence du Rio Parana et du Rio Iguazu. L’atmosphère est celle d’une bourgade à demi cernée par la forêt tropicale. Donc, elle sera le point de départ idéal pour l’exploration du parc national.

Vous souhaitez partir quelques jours à la découverte des Chutes d’Iguazu ? Vous en rêvez et vous commencez à y penser ? Voici pour vous une suggestion d’activités pour préparer votre voyage en toute tranquillité et vous assurer de ne rien manquer ! Considérées comme merveilles du monde naturelles, les chutes sont un passage obligé si vous voyagez en Argentine …

Iguazu

Iguazú – Photo : Claire Peridy – Equinoxe Argentina

Combien de temps ?

On vous conseille entre deux et trois jours. En effet, le côté argentin peut tout à fait se faire en une journée complète, si vous voulez réellement profiter des chutes et réaliser plusieurs excursions telle que la Gran Aventura. Et le côté brésilien, lui, peut se faire en une matinée ou bien en une journée, il est le seul côté qui vous propose un survol des chutes en hélicoptère ou encore la visite du Parc aux oiseaux, plutôt sympatique, on ne va pas se mentir.

Côté argentin

Le Parc National d’Iguazú

Vous allez plonger dans un environnement à la végétation luxuriante, au climat très souvent enchanteur pour laisser derrière vous la cohue de la capitale … Au programme, promenades sur des passerelles en bois qui longent les chutes et les surplombent à de nombreux endroits. Vous côtoyerez tout au long de votre excursion de petits mammifères en quête de nourriture, oiseaux multicolores et papillons ! Enfin, l’arrivée sur la « Garganta del Diablo » (Gorge du Diable) constituera sans nul doute le point d’orgue de votre journée ! C’est de ce côté que le panorama est le plus impressionnant : les 275 chutes, sur un front de 2,5km, offrent un cadre spectaculaire et vertigineux. Préparez un K-way et votre appareil, la photo souvenir est obligatoire !

Gran Aventura

La Gran Aventura vous est proposé pour les plus téméraires d’entre vous : C’est parti pour 8km sur le chemin Yacaratia à l’intérieur du parc national en camion 4×4 où vous pourrez apprécier pleinement la flore de la forêt subtropicale grâce aux guides bilingue anglais/espagnol. Puis, vous embarquerez à bord de bateaux rapides pour une navigation sur le fleuve d’Iguazu. Vous pourrez apprécier l’ensemble des cascades argentines et brésiliennes jusqu’à arriver aux pieds des chutes : la douche est garantie !

Côté brésilien

Le Parc National d’Iguazú

Puis, vous partirez visiter le Parc National d’Iguazú du côté brésilien. En fait, celui-ci offre une vue d’ensemble du site. Vous jouirez de panoramas extraordinaires sur les chutes d’eau qui percent à travers la végétation abondante du parc ! C’est certainement de ce côté qu’on se rend souvent mieux compte de l’immensité du lieu et de l’envergure des chutes! À votre arrivée au parc vous sentirez rapidement la chaleur et l’humidité caractéristique de cette région tropicale.

Le Parc aux oiseaux

Ils vous sera possible de visiter les vivariums géants du « Parc aux oiseaux » où vous pourrez observer de près une multitudes d’oiseaux couleurs arc-en-ciel et de papillons virevoltant autour de vos têtes ! Idéal pour passer votre après-midi tout en couleur et en légèreté !

Vol en hélicoptère

Vous aimez les activités à sensations ? Survolez les chutes pour avoir une vue exceptionnelle du site ! En effet, lors de ce vol, vous allez pouvoir admirer encore d’un autre point de vue ce lieu d’exception. Sortez votre appareil photo, vous n’en reviendrez pas …

Le barrage d’Itaipu

On vous propose sinon d’aller au barrage d’Itaipu. C’est une des 7 merveilles du monde, comment passer à côté de cette visite ? Le barrage est un monument extrordinaire moderne de part sa grandeur et son amplitude. Lors de votre visite en bus, vous allez pouvoir jouir d’une vision panoramique du site, vous allez en prendre plein la vue ….

iguazu

Iguazú – Photo : Bertrand Mahé – Equinoxe Argentina

Plus de temps devant vous ?

Iguazú forest

Iguazú Forest est une réserve naturelle qui s’étend sur le long du Río Parana. Prêt pour l’aventure ? Dans ce parc vous allez avoir des sensations fortes. Avec l’accrobranche, vous allez admirer la nature en passant d’arbres en arbres, le tout en altitude. Ou bien, pendant la randonnée dans la forêt, vous allez pouvoir admirer la faune et la flore tel un musée à ciel ouvert, incroyable ! Le parc, vous propose aussi de faire du rappel, soit sur la roche ou pour les plus téméraires à travers les cascades pendant plus de 15 mètres ! Toutefois, des guides et accompagnateurs spécialisés seront présent pour votre sécurité, ne vous inquiétez pas pour ça …

Les ruines de San ignacio

Voici un lieu historique situé à 240 km de Puerto Iguazu. Avec un transfert, vous arriverez sur place et vous allez pouvoir visiter ces ruines classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Datant du XVIIème et du XVIIIème, les missions jésuites ont été les témoins de la rencontre culturelle entre les prêtres catholiques et les guaranis de la région luttant contre l’esclavage. Vous allez pouvoir mieux comprendre ce que les prêtres colonisateurs ont voulu accomplir au fil des ans … Passionnant !

La réserve de Guira Oga

Si vous avez un peu de temps et que la faune vous intéresse, n’attendez plus pour visiter le Guira Oga. Ce refuge d’animaux sauvages, situé en plein cœur de la forêt et qui s’étend sur 19 hectares, s’occupe de sauver et de réhabiliter les animaux malades de la forêt. A travers une charmante visite guidée, qui débutera en tracteur et se poursuivra à pied, vous admirerez les oiseaux (toucans, perroquets, rapaces), singes et autres mammifères et reptiles qui peuplent les forêts environnantes. Vous découvrirez le travail de ces amoureux de la nature qui dédient leur temps à la survie de ces espèces, luttant pour sauver et réinsérer dans leur milieu naturel ces estropiés des routes, des trafics d’animaux et des chasseurs.

Hito 3 fronteras

Enfin, si vous avez le temps à Puerto de Iguazú, montez jusqu’au point de vue des Trois Frontières qui surplombe la ville. Vous aurez alors sous vos yeux deux fleuves et trois pays: le fleuve Iguazu et le fleuve Paraná qui traversent l’Argentine, le Brésil et le Paraguay. Au moment du coucher de soleil, il y a une vue imprenable, pensez que vous êtes à un emplacement privilégié !

Si vous avez envie d’un séjour inoubliable à Iguazú, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 26 ans, pour y organiser votre séjour !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Nord-Est et chutes d'Iguazu.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 20 mars

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


AGENDA CULTUREL de Buenos Aires du 17 au 24 mars

Argentine-info revient avec un nouvel agenda culturel, de quoi vous occuper durant le week-end et toute la semaine à venir ! Apprenez-en plus sur la capitale porteña grâce aux visites guidées ou bien profitez de spectacles et autres ferias incontournables ! A vos agendas !!

[BALADES ET VISITES GUIDÉES]

Visite guidée | Jardín Botánico : Venez découvrir un des plus importants Jardin Botanique de toute l’Amérique du Sud avec pas moins de 8 hectares de sentiers ! Vous y verrez des espèces venant des cinq continents, des sculptures, des fontaines … Une visite à l’air libre très agréable au milieu de tout cet écosystème ! Mais attention, vous devez vous inscrire avant sur ce site pour y participer car les places sont limitées.
Où et quand ? Entrée sur Plaza Italia – Samedi 18 et dimanche 19 mars
Combien ?
 Activité gratuite

Visite guidée | Fileteado Porteño Tour : Découvrez le quartier d’Abasto où l’essence porteña est encore bien présente. Vous commencerez par un tour du quartier  puis vous assisterez à une classe de « Fileteado » (peinture artistique caractéristique de Buenos Aires) pour réaliser le votre ! Si vous avez l’âme créative ou que vous souhaitez découvrir une nouvelle activité, laissez-vous tenter … Mais attention, vous devez vous inscrire avant sur ce site pour y participer car les places sont limitées.
Où et quand ?  Plus d’informations sur le site officiel, samedi 18 mars
Combien ? A partir de 650 ARS

fileteado

Fileteado – Photo : Wikipédia

 [EXPOSITIONS]

La Paradoja del Centro | Expo : A travers de 130 œuvres créées dans les années 60, vous aurez une lecture contemporaine pour comprendre le moment de rupture clé dans l’histoire de l’art argentin. Ça vous permet de voir sous un autre angle cette période historique. Intéressant ! Parfait lors d’une bonne balade …
Où et quand ? MAMBA, Av. San Juan 350 –Du mardi au vendredi de 11h à 19h, les weekends et jours fériés de 11h à 20h
Combien ?
 A partir de 20 ARS

Sala de peinetones | Expo : Venez découvrir la collection de peignes récupérée grâce à la donation de Celina González Garaño. L’héritage s’est fait en 1963 et devient la troisième plus grande collection du musée d’art hispanoaméricain Isaac Fernández Blanco. Chacun de ces peignes est d’une qualité esthétique incroyable, ils sont raffinés et chaque pièce est unique. Une collection impressionnante à voir …
Où et quand ? Museo de Arte Hispanoamericano Isaac Fernández Blanco, Suipacha 1422 – Du mardi au vendredi de 13h à 19h et les weekends et jours fériés de 11h à 19h
Combien ?
 A partir de 10 ARS, gratuit les mercredis

francophonie

Organisation internationale de la Francophonie – Photo : Wikipédia

 [FERIAS et FESTIVALS]

Semaine de la Francophonie : Comme chaque année, cette semaine est le rendez-vous des amoureux de la langue française, organisé en France mais aussi dans de nombreux pays étranger ! Vous allez fêter la langue française et célébrer sa richesse et sa diversité. Diverses activités vous seront proposées !
Où et quand ? Dans toute la ville, du lundi 13 au jeudi 23 mars
Combien ?
 Activité gratuite

Feria en Plaza Serrano : A Palermo Soho, la feria est située au milieu des endroits les plus fashions du quartier. Vous y trouverez les dernières tendances dans la mode, dans l’art, le design ou encore la déco. Vous serez charmé et c’est l’occasion de faire une bonne balade pour découvrir aussi le quartier.
Où et quand ? Entre les rues Jorge Luis Borges et rues Honduras – Les weekends et jours fériés de 10h à 20h
Combien ?
 Activité gratuite

[CONCERTS et SOIRÉES]

Música en Bares Notables | Martín Rodríguez : Ce weekend venez profiter d’un groupe de musiciens en live dans un bar emblématique de la capitale ! Cette semaine, nous vous proposons d’aller écouter Martín Rodríguez ! Ce trio vous propose un show énergique et intimiste et en plus ils utilisent le « Bombo Legüero » (tambour caractéristique d’Argentine) ! Allez faire un tour, vous allez passer une bonne soirée …
Où et quand ? La Academia, Avenida Callao 368 – Samedi 18 mars à 21h
Combien ?
 Activité gratuite

fuerzabruta

Fuerza Bruta – Photo : Aniket Thakur – Flickr

Fuerza Bruta Depuis 2003, Fuerza Bruta est une compagnie de théâtre qui a expérimenté un nouveau style théâtral. Les artistes interagissent entre eux mais aussi avec le public, c’est ce qui rend ce show si particulier et attrayant. Les artistes jouent avec les quatre éléments, ils sont le moteur de la pièce. Vous vivrez une expérience théâtrale dynamique avec beaucoup de sensations à la clé … Vous vous en souviendrez longtemps !
Où et quand ? Centro Cultural Recoleta, Junín 1930 – Du mercredi au vendredi à 20h30, le samedi à 22h et le dimanche à 20h
Combien ?
 A partir de 300 ARS

[THÉÂTRE – SPECTACLE – CINÉMA]

Buenos Aires Mon Amour : Voici un bon moyen de découvrir des films arts et essais argentins ou étrangers. Un groupe d’amis cinéphiles a créé ce ciné club pour diffuser la culture cinématographique et faire découvrir des films incroyables au public ! Cet endroit regorge de petites pépites
Où et quand ? Av. Roque Saenz Peña 1150, pour les horaires des séances voici le site officiel.
Combien ?
 A partir de 90 ARS, le mercredi à partir de 40 ARS et tous les jours à 22h30 à partir de 40 ARS

Teatro | Asesinato para dos : Cette pièce est une comédie musicale classique avec des touches d’Agatha Christie. Un acteur enquête le crime pendant que l’autre interprète les trois suspects. Ils jouent tous les deux aussi au piano. La pièce est le mélange parfait entre musique, politique et  comédie. Une soirée étonnante et divertissante en prévision !
Où et quand ?  Centre Cultural San Martín, Sarmiento 1551 – Tous les samedis à 20h30
Combien ?
 A partir de 150 ARS

Bonne semaine à tous !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Agenda culturel hebdomadaire.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 17 mars

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


Petit guide de l’espagnol argentin !

« ¡Che boludo! » Qui n’a jamais entendu cette expression typiquement argentine au détour d’une conversation ? Le vocabulaire d’ici est, en effet, bien différent de celui que vous apprendrez en cours d’espagnol… Argentine-info vous explique donc comment parler comme un vrai Argentin, et on vous a également concocté une petite liste d’expressions à connaître !

DrapeauArg

Drapeau argentin – Photo : Wikimédia

L’espagnol argentin

La langue officielle de l’Argentine est l’espagnol, et plus précisément le castellano. Cependant, le castellano argentin est particulier et plusieurs éléments le différencient de l’espagnol d’Espagne ou de l’espagnol du reste de l’Amérique Latine. Effectivement, il est très chantant et il n’est pas rare d’y déceler des intonations italiennes. Cependant, en ce qui concerne le vocabulaire, il y a certains mots qu’il ne vaut mieux pas employer en Argentine, avant d’en connaître vraiment le sens.

La prononciation de certaines lettres est également différente de celle du castellano espagnol. Ce qu’on remarque tout de suite en arrivant, c’est cette manière qu’ont les argentins de placer la sonorité « ch » ou « j » partout. Plusieurs règles de prononciations existent : les « ll » et les « y » sont systématiquement remplacés par le son « ch » ou « j ». Par exemple pour dire « Yo me llamo Robert » (je m’appelle Robert) dites plutôt « Jo me chamo Robert ». L’autre particularité de l’argentin est plus grammaticale. Les argentins ne disent pas « tu » mais ils disent « vos » pour tutoyer quelqu’un, et le pluriel du « tú » espagnol est « ustedes », et non le « vosotros » employé en Espagne.

Quelques expressions du lunfardo

Le lunfardo est à la base l’argot de Buenos Aires mais certains mots sont désormais entrés dans le vocabulaire argentin. Voici quelques mots qui vous permettront de comprendre ce qui se dit autour de vous :

  • Aguantar : soutenir/appuyer quelqu’un
  • Asado : barbecue
  • Bancar : supporter, aider, payer, donner
  • Birra : bière
  • Boliche : discothèque
  • Boludo : idiot (employé affectueusement entre amis, une insulte à l’égard d’un inconnu)
  • Bondi : bus
  • Boton/Cana : flic
  • Buena onda : sympa, cool, bon esprit
  • Chabon/Chabona : enfant, garçon/fille (affectueux)
  • ¡Che! : Eh ! (expression typique du pays pour interpeller quelqu’un)
  • Chorro : voleur
  • Copado : buena onda
  • Coparse : adorer
  • Dale : ok, d’accord (vale espagnol)
  • Fiaca : flemme
  • Flaca/Flaco : nana/mec
  • Guita : fric, argent
  • Hinchapelotas : casse-pieds
  • Laburo : travail
  • Macanudo : super, génial
  • Mala onda : contraire de buena onda
  • Mango : peso, plata (pièces de monnaie) / 1000 pesos
  • Mina : fille, nana
  • ¡Mira vos! : façon d’exprimer sa surprise ou sa perplexité
  • Morfar : manger
  • Mozo : garçon de bar ou de restaurant
  • Palo : un million de pesos
  • Pancho : hot dog
  • Pendejo : personne au comportement immature
  • Pibe/piba : mec/nana
  • Pucho : cigarette
  • Re : très (ex « re frio » signifie « très froid »)
  • Trucho : faux, clandestin, illégal
  • Quilombo : bordel

De plus, sachez qu’il existe un dictionnaire du lunfardo argentin ! Appelé le « Che boludo », il est par ailleurs édité tous les ans et recèle tous les secrets de la langue du lunfardo, à mettre dans votre sac à dos !

Espagnedrapeau

Drapeau espagnol – Photo : Wikimédia

Le « Che boludo »

¡Che Boludo! A Gringo’s Guide to understanding the argentines” est le nom complet du livre. Ce guide comprend les explications en anglais de chaque terme local ainsi que sa traduction littérale, qui est souvent absurde et amusante. Il y a d’inclus également plusieurs dessins qui permettent d’expliquer les gestes typiques des argentins.

L’auteur signale aussi que, comme dans la plupart des cultures, qu’un grand nombre d’expressions les plus utilisées en Argentine ont une autre signification et, dans certains cas, le même mot pour se révéler être une insulte ou un terme affectueux. En effet, tout dépend de comment l’expression ou le mot est utilisé et avec quel ton de voix il est exprimé.

En conclusion, c’est un guide spécial pour ceux qui voyagent et qui aiment se mélanger et parler avec les locaux. Il s’agit également d’une lecture divertissante pour les argentins qui utilisent souvent le castellano sans savoir que leur façon de parler est criblée d’expressions locales avec des tournures de phrases qui peuvent se révéler … amusante !

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour parler comme un vrai argentin !


Cet article vous a plu? Vous aimeriez aussi…

Posted in Une fois sur place, Vivre en Argentine.