Skip to content


AGENDA CULTUREL de Buenos Aires du 24 au 3 mars 2017

Argentine-info revient avec un nouvel agenda culturel, de quoi vous occuper durant le week-end prolongé et toute la semaine à venir ! Apprenez-en plus sur la capitale porteña grâce aux visites guidées ou bien profitez de spectacles et autres ferias incontournables ! A vos agendas !!

[BALADES ET VISITES GUIDÉES]

Visite guidée | Puerto Madero : Profitez pendant 1h30 d’une visite guidée pour découvrir Puerto Madero comme vous ne l’avez jamais vu grâce à des guides. Venez découvrir la transformation de ce quartier qui était un port et maintenant un quartier d’affaires … Mais attention, les visites sont en espagnol et vous devez vous inscrire avant sur ce site pour y participer car les places sont limitées.
Où et quand ? Juana Manuela Gorriti 200, dique 4 – Tous les dimanches à 17h du 11 janvier au 28 février
Combien ?
 Activité gratuite

Visite guidée | Musée Saavedra : Ce musée vous offre une rétrospective de la ville de Buenos Aires au fil des ans. Avec une collection importante d’objets, le patrimoine historique, politique, économique et de la vie sociale sera abordé. Vous découvrirez comment la capitale a été au milieu de moments historiques importants, plus qu’on ne l’imagine !
Où et quand ?  Crisólogo Larralde 6309 – Les samedis, dimanches et jours fériés à 16h
Combien ? A partir de 5 ARS

Buenos Aires

Puerto Madero – Photo : Clément Burre – Equinoxe Argentina

[EXPOSITIONS]

Paisaje de Carnaval | Expo : Le musée de la ville vous propose de découvrir le patrimoine du Carnaval de son origine à aujourd’hui ! Vous allez vous immerger et mieux comprendre ce que ressentent ceux qui le préparent. Des masques et des déguisements seront exposés … Lundi et mardi, n’oubliez pas d’aller voir les parades dans les rues ou de voyager pour découvrir d’autres Carnavals dans le pays !
Où et quand ? Museo de la ciudad, Defensa 219-223 – Tous les jours de 11h à 18h
Combien ?
 A partir de 5 ARS, lundis et mercredis, activité gratuite

Musée de l’Humour | Expo : Pour l’été, le musée de l’humour vous propose des expositions temporaires. Dans la première vous pourrez voir des reproductions des meilleures illustrations de capsule réalisés par de grands dessinateurs. La deuxième retrace 100 ans de bande-dessinées en Argentine et vous seront présentés des œuvres d’artistes majeurs !
Où et quand ? Musée de l’humour, Avenida de los Italianos 851 – Du lundi au vendredi de 11h à 18h et les weekends de 10h à 20h, jours fériés de 12h à 20h
Combien ? Activité gratuite du lundi au mercredi et pour les moins de 14 ans, du jeudi au dimanche et jour férié à partir de 10 ARS

Mafalda

Mafalda – Photo : Beatrice Murch – Flickr

 [FERIAS et FESTIVALS]

Rock N’ Drive : Voici un festival qui regroupe les passionnés de motos, d’autos et de rock ! Ils sont ici pour faire la fête et partager leurs passions. Tatouages et voitures anciennes seront présents … De la musique sera aussi au rendez-vous pour vous divertir. Si vous vous sentez l’âme d’un rockeur ou si vous êtes passionné, c’est le festival parfait pour vous !
Où et quand ? Accès par Av. Sarmiento 2704 ou Av. Santa Fe 4201 ou Juncal 4431  – Lundi 26 février de 14h à minuit
Combien ?
 A partir de 250 ARS

América baila Buenos Aires | América canta y baila : Ce festival rend hommage à la culturemusique et gastronomie du continent américain. Cette semaine le thème est América canta y baila. Ce sera une grande fête de 12h où sera rendu un hommage aux pays qui nous ont aidé à être le pays que nous sommes aujourd’hui, l’Argentine. L’Italie, le Japon, l’Espagne, la Chine seront présente … A cela, vous retrouverez des food-trucks variés avec une cuisine du monde tout entier. Quoi de mieux pour passer une bonne soirée et aller s’amuser entre amis !
Où et quand ? Rue Esmeralda entre Corrientes et Lavalle en face du théâtre Maipo – Mardi 28 février de 12h à 22h 
Combien ?
 Activité gratuite

[CONCERTS et SOIRÉES]

Música en Bares Notables | In Crescendo Cuarteto : Ce weekend venez profiter d’un groupe de musiciens en live dans un bar emblématique de la capitale ! Cette semaine, nous vous proposons d’aller écouter le groupe In Crescendo Cuarteto ! Composé de quatre guitaristes, ils ont reçu de nombreux prix à l’international ! Allez faire un tour, vous allez passer une bonne soirée …
Où et quand ? La Flor de Barracas, Av. Suarez 2095 – Vendredi 3 mars à 21h30
Combien ?
 Activité gratuite

Bar

Barbaro Bar – Photo : Barbaro Bar – Flickr

Carnaval 2017 : Le Carnaval est un évènement très important dans le pays et très attendu. Il arrive enfin, réservez votre lundi et mardi ! Vous retrouverez dans les rues, des danseursspectacles musicaux de rues, des concours … Dans chaque quartier de la ville vont se trouver ces animations. Regardez près de chez vous et venez admirer ces parades extraordinaires !
Où et quand ? Voici une carte pour trouver celui près de chez vous – Samedi 25, dimanche 26 et lundi 27 février de 19h à 02h et mardi 28 février de 19h à 24h
Combien ?
 Entrée libre et gratuite

[THÉÂTRE – SPECTACLE – CINÉMA]

Cycle cinéma | Pedro Almodóvar : Le centre culturel San Martin rend hommage au grand réalisateur espagnol Pedro Almodóvar en proposant une sélection de films que vous pourrez voir ou revoir sur grand écran. Quel bonheur ! Avec ses films prenants, Almodóvar est un réalisateur de renom. Si vous ne le connaissez pas,  nous vous recommandons d’aller en voir un pour vous imprégner de son univers … Ce dimanche pour la dernière séance, venez voir ou revoir La Ley del deseo !
Où et quand ? Sarmiento 1551, dimanche 26 février à 21h
Combien ?
 A partir de 40 ARS et à partir de 25 ARS pour les étudiants et séniors

Teatro | Cocoliche : Voici un authentique café concert pensé, créé et joué par cinq jeunes, des artistes éclectiques et versatiles qui redonnent un coup de jeune à ce divertissement théâtral. Avec de la bonne musique, de belles danses, des chants a cappella, cette pièce est parfaite pour vos soirées d’été !
Où et quand ? Teatro Buenos Aires, Rodriguez Peña 411 – Les vendredis à 23h30
Combien ?
 A partir de 300 ARS

Bonne semaine à tous !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Agenda culturel hebdomadaire.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 24 février

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


Les murgas du Carnaval !

Dans quelques jours c’est le Carnaval ! Vous attendez à coup sûr cet évènement pour faire la fête … Aujourd’hui, nous allons voir plus en détail les murgas. En effet, derrière ces défilés hauts en couleurs, il y a un réel patrimoine historique et social. Ces groupes ont un très grand impact sur la vie locale des villes.

Carnaval

Carnaval – Photo : José Luis Suerte – Flickr

Qu’est ce qu’une murga ?

Une murga est un groupe de personnes de plusieurs générations qui s’unissent pour chanter, danser et jouer des instruments de musique. Avec les costumes, ils envahissent les rues pour vous divertir et exprimer leur art. Les murgas transmettent des valeurs humaines tels que la solidarité, le respect, le travail manuel … Le travail d’équipe est essentiel pour mener à bien les projets. Et oui ce n’est pas que du divertissement !

Chaque quartier à sa murga, elles sont le porte-parole et la voix du peuple. Elles montrent ou dénoncent le quotidien, le tout en spectacle. Cette organisation communautaire permet de se regrouper alors que notre époque tend plus vers l’individualisme. Ça permet aussi aux habitants de se faire entendre sur leurs besoins comme la santé, l’éducation, la sécurité ou les problèmes sociaux. Ce qui est intéressant, c’est qu’elles permettent aux personnes plus âgées de transmettre leur savoir. Ainsi qu’aux jeunes de s’enrichir dans plusieurs domaines plutôt que de prendre un mauvais chemin.

Petit historique

Tout commence dans les années 1920. Les quartiers ont commencé à se définir culturellement et des groupes d’amis sortaient déguisés pour faire la fête pendant le Carnaval, c’est la naissance des murgas. Dans les années 50, elles vont se standardiser et devenir plus populaires qu’elles ne l’étaient avant ! Elles vont chacune adopter des couleurs et des signes pour être distinguées des autres.

Depuis le début, le gouvernement a essayé de freiner les fêtes pendant le Carnaval et avec la dictature, ils en ont même annulé à la suite d’un décret en 1976 ! C’est seulement à la fin des années 80, que les personnes recommencèrent à se regrouper dans des murgas et fêter Carnaval sans avoir peur d’être réprimé. En 1997, une commission a passé un décret pour autoriser les murgas à se préparer tout l’année pour le Carnaval, les promouvoir et leur donner aussi un objectif social. C’est grâce à cette commission que les murgas sont ce qu’elles sont aujourd’hui et que vous allez autant profiter à la fin du mois !

Murga

Murga – Photo : Wikipédia

Les murgas célèbres

On va voir enfin quelques murgas célèbres du Carnaval de Gualeguaychú, vous entendrez parler d’elles, c’est sûr …
Les Marí Marí fondée en 1913, sont une des fondatrices de ce Carnaval. Ils sont classés parmi les meilleurs performeurs et danseurs du village. Des voisins, des familles s’unissent chaque année pour construire le plus beau char.
Les Papelitos sont à l’origine un groupe d’enfants dont les mères ont décidé de les inscrire au Carnaval comme une murga d’enfants. Ils sont surnommés les « papelitos » car les costumes étaient en papier crépons. Aujourd’hui, c’est l’une des plus importantes du Carnaval.
Les O’Bahia regroupaient les pêcheurs du village pour qu’ils se soutiennent dans les moments difficiles. Après de nombreuses difficultés, l’aide des villageois a permis que la murga se relève et devienne une des plus importantes du Carnaval. Voilà un bel état d’esprit, c’est ça aussi le Carnaval !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Actus de culture.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 23 février

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


Notre sélection d’hôtels à Cachi et Molinos

Vous êtes en voyage dans la région de Salta ? Argentine-info vous recommande de visiter les villages de Molinos et de Cachi. En effet, pour profiter au mieux de votre séjour, voici une sélection d’hôtels où vous pourrez séjourner. Vous vous y ressourcerez, ferez le plein d’énergie et vous oublierez tous vos soucis … Ce sont des petits coins de bonheur que l’on vous recommande ici …

Ushuaia

Route 40 – Photo : Lauriane Him

Hôtel de Cachi ACA – Accessible

L’hôtel de l’Automobile Club Argentin (ACA), tout d’abord, est situé au coeur du village de Cachi. Il offre à ses visiteurs un séjour dans un cadre architectural néo-colonial. En effet, c’est une structure disposant de chambres modernes et confortables, géré par un personnel de qualité. En outre, différents services vous sont proposés par l’hôtel tel qu’un personnel bilingue, un bar et un restaurant où de savoureux plats gastronomique vont vous être servis, vous aurez à votre disposition internet et bien-sûr une piscine.
Où ? Avenida ACA S/N, 4417 – Cachi

Hotel El Cortijo – Accessible

Continuons avec l’hôtel Boutique El Cortijo qui est un charmant établissement à l’architecture coloniale et à la décoration typique de la région de Salta. Il témoigne de l’époque pré-hispanique et mélange avec délicatesse différents styles et architectures avec ses constructions en pierre, en adobe, en canne de bambou et ses meubles anciens. L’hôtel dispose de 12 chambres, toutes différentes avec un nom et une thématique propre. Certaines donne sur le patio intérieur de style colonial. Au niveau des services, l’hôtel dispose d’un service de blanchisserie, d’une connexion à internet, d’un service de petit déjeuner et d’un service de massages !
Où ? Avenida Automobile Club Argentino s/n, 4417 – Cachi

Ushuaia

Cachi – Photo : Lauriane Him

Hacienda de Molinos – Confort

L’Hacienda de Molinos, est une ancienne maison coloniale du 18ème siècle. C’était l’ancienne résidence du dernier gouverneur de Salta envoyé par le Roi d’Espagne, avant l’indépendance de l’Argentine. Elle jouit d’une position stratégique dans les vallées de Calchaquies. Elle a ensuite été rénovée en hôtel, apportant confort et tranquillité tout en conservant son caractère de l’époque coloniale : ses épais murs en adobe, ses grillages en fer forgé, son patio central agrémenté de « molles » (arbre typique d’Amérique du sud) et son toit d’ « algarrobos » (arbre typique) et de « cañizos » (paillasse). Un établissement de 18 chambres entièrement équipées, très confortables, spacieuses, et meublées avec le style du 18ème siècle. De plus, au niveau des services, vous allez pouvoir déguster des recettes d’antan, avoir accès à internet, jouer à des jeux de société et profiter d’un bassin avec vue sur le Nevado de Cachi !
Où ? Abraham Cornejo S/N, 4419 – Molinos

Hôtel La Merced del Alto – Prestige

La Merced del Alto, enfin, se situe au pied du Nevado de Cachi, qui culmine à 6380 mètres. Il est situé au milieu des vallées Calchaquies, entouré de cours d’eau et de forêts. Effectivement, cet établissement, édifié dans le style colonial de la région, permet de profiter d’une vue grandiose et de la tranquillité des lieux. Avec ses 14 chambres spacieuses et confortables, cet hôtel élégant propose donc une décoration de type andine mélangé à une architecture en adobe et céramique, de vastes patios et galeries. L’hôtel dispose également de nombreux services tels que d’une connexion à internet, une boutique de produits artisanaux, d’un service de blanchisserie, d’une cave à vins et d’un Spa !
Où ? Fuerte Alto 4417 – Cachi

Si vous souhaitez séjourner dans un hôtel charmant à Cachi ou Molinos, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 26 ans, pour y organiser votre séjour !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Hôtels, Nord-Ouest et Chaco.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 22 février

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


De l’écran à votre assiette à Buenos Aires !

Au cinéma tout comme à la télévision, des lieux sont immortalisés à l’écran. L’Argentine a une grande production filmique dans le pays et la gastronomie tient une place importante dans sa culture. A l’écran, il arrive de voir les personnages manger, boire ou bien discuter sur des tables de restaurants ou dans des bars. On va découvrir ensemble 4 lieux que vous pouvez visiter afin de vous retrouver immergé !

simuladores

Los Simuladores – Photo : Wikipédia

Almacén de Pizzas – Los Simuladores

Los Simuladores, tout d’abord, qui est une des séries les plus célèbres en Argentine. Ses deux saisons ont changé la manière de regarder la télévision car le réalisateur, Damián Szifrón, intégrait des références à des films et aux actualités, c’était très innovant ! Dans le premier épisode de la première saison, la scène clé se passe dans un bar qui s’appelle aujourd’hui l’Almacén de Pizzas. Vous pourriez vous asseoir à la table près de la fenêtre où tout à commencé pour ce chef-d’oeuvre du petit écran. Regardez donc ce premier épisode merveilleux et revivez la scène comme si vous y étiez !
Où ? French 2301, Recoleta

Jack Flash – Todos contra Juan

“¿Y ahora me lo venís a decir?”, phrase culte de Juan Peruggia, personnage principal de Todos contra Juan. C’est LA série culte de la télévision argentine. Son groupe d’amis et lui-même se retrouvent toujours dans un bar. Dans la vie réelle, ce bar c’est le Jack Flash, un café avec une cuisine maison, des pizzas et de la musique rock. Dans la série, le groupe d’amis s’assoit toujours à la table proche de la fenêtre. Si vous y allez, vous pourrez profiter de la terrasse et des soirées organisées … Inconditionnel de la série ou pas, lorsque l’on vous demande si vous allez bien, répondez cette phrase : “¡Arrolla como topadora! ». De bonnes soirées de prévues en perspectives …
Où ? Av. del Libertador 14199, Martínez

ricardoDarin

Ricardo Darín reçevant la Médaille du Bicentenaire – Photo : Flickr – Silvina Arrastía

La Tasca de Fosforito – Nuevas Reinas

Nuevas Reinas, ensuite, est un film sorti en 2003, réalisé par Fabián Bielinsky. A son casting, on y retrouve le fameux Ricardo Darín et Gastón Pauls. Le film raconte l’histoire de différents arnaqueurs et après de multiples twists scénaristiques, on apprend qui s’est fait arnaquer. Dans une des scènes du film, on peut voir les arnaques que fait le personnage de Darín alors que le personnage de Pauls discute tranquillement près de la fenêtre. Le vrai lieu où s’est tourné cette scène est La Tasca de Fosforito, une ancienne taverne de Buenos Aires. Elle est très connue pour ses plats gourmands à bon prix. Sauvée par le film, l’ambiance de cette taverne reste la même au fil des ans malgré le temps qui passe …
Où ? Hipólito Yrigoyen 1218, Monserrat

Centro Montañes – El Hijo de la Novia

Parlons enfin d’El Hijo de la Novia qui est un film célèbre réalisé par Juan José Campanella, sorti en 2001. Nous y retrouvons Ricardo Darín, un quadragénaire qui hérite du restaurant de son père. Il est sous énormément de stress avec son nouveau restaurant, ses problèmes sentimentaux et sa mère qui a Alzheimer. Le lieu dans lequel Darín travaille, n’est autre que le restaurant Centro Montañes situé dans le quartier de Colegiales. Un año sin amor et Rosas Rojas ont aussi été tourné dans le resto. Ici on a une cuisine ibérique avec des plats gourmands à bon prix. Le restaurant est si populaire qu’on est loin des problèmes de Darín dans le film !
Où ? Jorge Newbery 2818, Colegiales


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Gastronomie et vins argentins, Restos et vie nocturne.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 21 février

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.


Notre sélection d’hébergements hors des sentiers battus

Marre de loger dans les grandes villes ? Envie d’un peu de verdure et de dépaysement ? Argentine-Info vous propose une sélection d’hébergements hors des sentiers battus ! Une belle expérience à vivre pour vous ressourcer et vous rapprocher de la nature. En plus, votre bien-être et votre bonheur nous remercieront … En cliquant sur le nom de l’hôtel, vous pouvez accéder à leur site officiel.

Ibera

Réserve écologique Iberá – Photo : Wikipédia

Puerto Valle – Corrientes

Situé aux portes de la Réserve Naturelle del IberáPuerto Valle est le lieu parfait pour découvrir la faune et la flore de la région. C’est un petit hôtel de 5 chambres avec vue sur le fleuve. Voici le lieu idéal pour décompresser et se faire chouchouter dans des structures modernes et confortables. De nombreuses activités sont proposées autour du parc de 14 hectares ! Pour ce qui est de la gastronomie, c’est tout ce qu’il y a de plus sain avec un Chef cuisiner qui vous concoctera des plats avec les fruits et légumes locaux ! De plus, une piscine est à votre disposition …

Estancia El Cóndor – El Calafate

L’estancia El Cóndor fait partie de ces lieux auxquels on reste attaché ! Grande bâtisse d’architecture purement patagonne et rustique, faite de bois de peuplier et de tôle ondulée, l’estancia est un lieu de rencontre. En effet, il est très commun de conter ses récits de voyages, le soir, autour du feu, aux autres touristes de passage. Au menu, des plats fait maison préparés selon les recettes de grand-mère, un délice. De plus, de nombreuses balades à cheval ou à pied vous sont proposés pour découvrir les lagunes, rivières et autres paysages somptueux de la région patagonne.

Estancia Bahía Bustamante – Péninsule de Valdés

Située dans la province de Chubut, l’estancia Bahía Bustamante propose deux types de logement : les « Casas Del Mar » qui possèdent 2 chambres chacune avec salle de bain, salon, minibar et terrasse donnant sur la mer. Ils proposent aussi les « Casas De La Estepa » plus simples que Las Casas del Mar, avec vue sur la steppe. Elles possèdent une chambre, un salon, une petite cuisine et un grill. Elles ont un accès direct à la Péninsule Graviña, la zone de plage. Enfin, des vélos sont à disposition sur place gratuitement pour visiter les environs qui sont extraordinaire. En effet, il existe de nombreuses espèces à voir sur place : les secteurs côtiers de Bahía Bustamente et de Caleta Malaspina sont les plus fourni en oiseaux marins de la Patagonie Atlantique ! Bref, un vrai paradis pour la faune et la flore.

SelvaMisionera

Selva Misionera – Photo : Flickr – Papa Pic

Estancia Peuma Hue – Bariloche

L’estancia Peuma Hue repose sur les relations avec la nature et les échanges humains. À 25 km de Bariloche, l’estancia est située sur un terrain de 210 hectares dans le parc national de Nahuel Huapi. Equinoxe a un véritable coup de cœur pour cet endroit magique ! Elle possède son propre jardin, dont les légumes sont cultivés puis cuisinés par le chef tous les jours. Vous verrez aussi de nombreux animaux qui vivent là en total liberté : 9 chiens (gardiens et guides pour les trekkings), 14 chevaux, de nombreux chats et des poules. Les clients ont un large choix d’activités dans les environs de la propriété : balades à cheval, kayak, rafting, escalade… En hiver, on peut ajouter le ski et les balades en raquettes. De plus, des séances relaxations et massages sont à disposition au sein de l’estancia ! Un vrai bonheur !

Yacutinga Lodge – Iguazú

Découvrez enfin, le Yacutinga Lodge au cœur de la réserve écologique Selva Misionera, à seulement deux heures des chutes d’Iguazú. Voici le lieu idéal pour profiter et découvrir l’écosystème qui vous entoure. Par ailleurs, vous allez ressentir la force de la nature avec ses couleurs, ses sons et son impressionnante variété d’espèces d’animaux. Le Lodge est un refuge confortable en intense harmonie avec la nature environnante. Pour les bâtiments, de la pierre et des troncs tombés naturellement ont été ajoutés à l’architecture pour donner au Lodge plus de charme. Enfin, le voyageur qui y viendra, trouvera un équilibre parfait entre l’Homme et la nature. Un pur instant de bonheur

Si vous avez envie d’un séjour paisible hors des sentiers battus, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 26 ans, pour y organiser votre séjour !


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Destinations d'Argentine, Hôtels.


Actualité – À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 20 février

Actualité Clarin

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12<

Posted in Actus, La Une quotidienne.