Skip to content

Categories:

Les centres d’aide pour touristes français en Argentine (Offices du tourisme, ambassade, consulats, commissariats dédiés…)

Les offices du tourisme, oficinas ou secretarias de turismo, sont présents dans tous les lieux et villes touristiques d’Argentine. Comme en France, les offices du tourisme sont utiles pour obtenir un plan et connaître les principaux centres d’intérêts, leurs horaires, leurs tarifs et les moyens de transport pour y accéder, ainsi que l’agenda des sorties et des excursions. Les employés parlent généralement anglais mais rarement français. Les offices du tourisme sont ouverts, en principe, tous les jours, et ferment rarement avant 20h.

Flickr fernando neves

Site du Ministère du Tourisme Argentin : www.turismo.gov.ar
Pour Buenos Aires Capitale, n’hésitez pas à consulter le très bon site officiel : http://www.turismo.buenosaires.gob.ar/es

Le principale office du tourisme à Buenos Aires se trouve à Avenue Santa Fe 883.
Téléphone : 4346-5748 ou 4328-2135 ou 800-999-5000.
Mail de contact : info@turismo.gov.ar

En cas de problème, le gouvernement argentin à créer un système d’assistance spécialement dédié aux touristes (n’oubliez pas qu’en cas d’urgence, il convient surtout d’appeler le 911 avant tout):

Commissariat pour les touristes : Av. Corrientes 436, (C1043AAR) Buenos Aires.
Tel. +54 11 4346-5748 ou +54 11 4328-2135 ou 0800-999-5000
E-mail: turista@policiafederal.gov.ar.

Office de protection des touristes : Av. Pedro de Mendoza 1835 (Museo de Bellas Artes de La Boca « Don Benito Quinquela Martín »), (C1169AAC) Buenos Aires.
Tel. +54 11 4302-7816
E-mail: turista@defensoria.org.ar.

Sachez qu’il existe aussi un office du tourisme dans les deux aéroports de BA, Jorge Newberry (Aeroparque) et Ezeiza (aéroport international).

Contact du Consulat d’Argentine à Paris
6, rue Cimarosa 75116 Paris
Tél. : 01 44 34 22 00
Ouverture : de 9h à 18h.

Contact Ambassade de France en Argentine 
Cerrito 1399, C1010ABA Buenos Aires
Tel : 54 11 4515-7030
Site web : http://www.embafrancia-argentina.org/

Contact Consulat général à Buenos Aires
- Adresse : 1253 Basavilbaso – Buenos Aires
- Nous contacter
- Accueil – Standard : (54 11) 4515 6900
- Fax : (54 11) 4515 6951
- En cas d’urgence grave : (54 9) 11 44 70 32 02

Le Consulat de Buenos Aires a autorité pour tout le pays, mais de nombreux consuls honoraires servent de relais dans les villes en dehors de la capitale. Pour connaitre la liste de tous les consuls honoraires en Argentine, suivez ce lien.

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Infos pratiques, Préparation du voyage.

Tagged with , , , , , .


Retour sur un succès : les automobiles françaises en Argentine

Quand on s’intéresse un peu aux (nombreuses) voitures qui circulent dans les immenses avenues de Buenos Aires, on se rend vite compte que les voitures françaises sont largement représentées : Peugeot, Renault et autres Citroën sont monnaie courante. De quoi ne pas être trop dépaysé !

Peugeot 404 – Source AoStefan

Une implantation de longue date et très solide

C’est dans les années 60 que Peugeot décide de s’implanter en Argentine, marché prometteur, en lançant des véhicules robustes et produits sur place, telle la 404, qui séduisent rapidement de nombreux consommateurs. Pour Renault et Citroën, le démarrage est un peu plus difficile : la 4L a une mauvaise image dans le pays, tandis que les voitures Citroën ne sont pas assez rapides ni solides. Cependant, les deux constructeurs trouvent finalement leur place, notamment grâce à la naissance de PSA qui permet à Citroën de profiter de la bonne réputation des automobiles Peugeot en Argentine. Aujourd’hui, PSA et Renault détiennent près de 28% du marché automobile national et se classent deuxième et troisième derrière Volkswagen. Cela fait de l’Argentine le pays où l’industrie automobile française est la plus représentée (!). Toutefois, le best-seller actuel en Argentine, c’est la Volkswagen Gol 5, qui représente quasiment 10% des ventes actuellement, suivi de la Chevrolet Classic. C’est d’ailleurs sur cette banale berline que vous risquez de tomber si vous louez une voiture en Argentine.

En Argentine, Dacia est commercialisé directement sous la marque Renault, qui bénéficie d’une bonne renommée. Flickr Autoblog Uruguay

L’industrie automobile française profite de la croissance de ce secteur en Argentine

 Si les ventes de voitures en Europe et en France ne sont pas au beau fixe (les immatriculations en France ont chuté de 10% sur le premier semestre de 2013), le marché argentin, lui, se porte bien, comme a pu en témoigner le succès du sixième Salon de l’automobile de Buenos Aires. Avec des ventes oscillant autour de 80 000 véhicules par mois, 2013 a été une année record pour le secteur automobile. Or en janvier, avril, mai et juillet de cette année là, les modèles les plus vendus étaient français : une bonne nouvelle pour l’industrie hexagonale !

Pour en savoir plus sur le secteur de l’automobile en Argentine, nous vous recommandons le site autoblog, qui recense de nombreuses données chiffrées et explications !

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Actus Argentine, Economie, Economie et politique actuelle, Portrait de l'Argentine.

Tagged with , , .


À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 23 octobre– Actualité

Clarín :

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12

Posted in Actus Argentine, La Une.

Tagged with , , , , , , .


Bon plan : Une escapade chez les gauchos à San Antonio de Areco

Besoin de prendre l’air? Envie d’un balade à cheval, d’un asado typiquement argentin et de vous retrouver au calme de la campagne argentine? Equinoxe a ce qu’il vous faut : une escapade de deux jours à San Antonio de Areco.

San Antonio de Areco – Photo Equinoxe Bertrand Mahé

San Antonio de Areco

Petite ville de la province de Buenos Aires, San Antonio de Areco a gardé son côté gaucho très représentatif de l’Argentine. Fondée en 1730 sous le nom de Pagos de Areco, elle fut le lieu de vie du poète et écrivain argentin Ricardo Güiraldes, qui fut récompensé, notamment, par un Prix Nobel de Littérature.

Située à 112 Km de Buenos Aires, c’est l’un des meilleurs endroits pour vous laisser submerger par l’histoire et la culture gauchesque du pays.

San Antonio de Areco – Photo Equinoxe Bertrand Mahé

Le programme des activités

Au programme de cette escapade, culture, détente et plein air pour recharger ses batteries et repartir du bon pied grâce à l’air de la campagne.

Jour 1

Equinoxe vous propose de découvrir la cérémonie du mate et de profiter d’une balade à cheval pour partir à la découverte des traditions et de l’histoire des Gauchos. Votre promenade vous mènera du Musée Gaucho de la province de Buenos Aires au Puente Viejo, construit en 1857. Cet édifice fait partie des nombreux monuments de San Antonio de Areco déclarés d’intérêt historique par la Commission Nationale des Musées, des Monuments et des Lieux Historiques. Continuez votre chemin par le centre historique de la ville pour finir votre journée dans une estancia, si typique de l’Argentine !

Nuit à l’estancia.

Jour 2

Profitez des grands espaces argentins pour une balade à pieds ou à cheval et dégustez un asado au déjeuner. Ensuite, profitez des installations mises à disposition par l’estancia pour terminer cette escapade en beauté : piscine, visites, sport et autres activités vous attendent!

Pour toute information sur les disponibilités et réservations de cette escapade, rendez-vous sur le site de l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in A voir - A faire, Buenos Aires : ses environs, Idées escapades en Argentine, Idées voyage Argentine.

Tagged with , , , , .


Creamfields 2014 : la classique !

Et c’est reparti, pour beaucoup d’entre vous, plus besoin de présenter le célèbre festival de musique électronique Creamfields, sachez simplement qu’il se tiendra le 8 novembre à Buenos Aires. Si vous ne le connaissez pas encore, en revanche, lisez ce qui suit puis courez acheter votre billet !

Creamfields BsAs 2013 – creamfieldsba

Creamfields, c’est quoi ?

Creamfields est né en 1998. Le premier festival Creamfields a eu lieu à Winchester, dans le sud de l’Angleterre et n’a rassemblé alors que 25000 personnes avec une programmation de DJs plutôt underground. En 2000, le festival s’internationalise en s’exportant en Irlande et inaugure sa première en « outdoor ». La graine commence à germer et le festival est déjà récompensé pour sa qualité par le Guardian et Musik Magazine.

Et là vous commencez à vous dire ? Mais pourquoi nous parle-t-il d’un festival anglais ? Patience, nous y venons !

L’année suivante, en 2001, après le succès de l’année précédente, le festival s’exporte à l’international, et devinez-où ! Au Pacha Club, à Buenos Aires. Depuis, le festival a largement conquis l’Amérique Latine : Chili, Brésil, Péru et commence à se reproduire aux quatre coins du globe.

Creamfields Buenos Aires 2014

Cette année ne fera pas défaut, que tous les fans d’électro se préparent car l’événement sera, une fois encore, mémorable. L’événement pourrait rassembler non loin de 100 000 personnes si sa croissance continue ainsi.

En ce qui concerne la programmation, du très lourd encore cette année :

  • David Guetta bien sûr (il vient à chaque fois celui-là !)
  • Dimitri Vegas & Like Mike
  • Martin Garrix
  • Fedde Le Grand
  • Deep Dish
  • Tale Of Us

et encore bien d’autres. Attendez-vous à une journée de folie, samedi 8 novembre ! Agoraphobes et rabats-joie s’abstenir, la journée sera à la fête.

Creamfields BsAs 2013 – creamfieldsba

Quelques infos pratiques

Eh oui, c’est bien beau de rêvasser en pensant à ce que ce festival va être mais encore faut-il connaître quelques infos pratiques. Et comme on est sympa et qu’on aime vous simplifier la vie, tout est ci-dessous :

Date : 8 Novembre 2014
Durée : de 16h à 6h du matin
Lieu : À l’autodrome de Buenos Aires : Av. General Paz y Av. General Coronel Roca dans le barrio Villa Lugano.
Prix : comptez 720 AR$ pour accéder au festival. Pour acheter en ligne c’est ici !
Plus d’info : Vous pouvez suivre l’événement sur leur page fb, twitter ou sur leur site ici !

Alors, envie d’aller se trémousser jusqu’au bout de la nuit devant les DJs les plus hype du moment, foncez, vous ne serez pas déçus ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in A voir - A faire, Buenos Aires : Capitale, Culture, Sorties, Sorties à Buenos Aires et alentours.

Tagged with , , , , , , , .


À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 22 octobre– Actualité

Clarín :

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12

Posted in Actus Argentine, La Une.

Tagged with , , , , , , .


Les hotels thématiques à Buenos Aires

Vous venez séjourner quelque temps à Buenos Aires et vous désirez un hôtel qui vous fasse vivre une véritable expérience ? Et bien vous n’êtes pas seul ! Les hôtels thématiques fleurissent dans la Capitale face à une demande croissante, et l’on vous a préparé une petite sélection… Cliquez sur le nom de l’hôtel pour vous rendre sur son site.

Hotel Boca Juniors

Un hôtel 5 étoiles, dédiés à l’un des clubs de football mythiques de Buenos Aires, l’hôtel Boca Juniors offre une expérience unique. Dans une architecture moderne et un design aux couleurs du club, l’établissement a été distingué pour l’excellence de ses services.

Crédit Hotel Boca Juniors

Art Hotel

Un hôtel simple, accessible et bien placé, qui a le bon goût d’être décoré de la tête au pied par des oeuvres d’artistes renommés ! Et qu’est-ce que c’est agréable de vivre à l’intérieur d’un musée et d’être entouré de belles oeuvres du petit-déjeuner au diner…

Crédit Art Hotel

Palo Santo Hotel

Palo Santo, c’est le « Green luxe ». Une architecture moderne qui mélange matériaux nobles (verre, métaux, bois Palo Santo…) et plantes. Outre un mur végétal, une fontaine s’écoule d’une plafond jusqu’à l’accueil.

Crédit Palo Santo Hotel

Abasto Hotel

L’hôtel du tango par excellence. Des cours tous les jours pour ceux qui le souhaitent, une ambiance feutrée, un excellent restaurant : cet hôtel 5 étoiles est reconnu internationalement. En plus des cours de tango quotidiens disponibles, l’hôtel propose une boutique d’art et d’objets liés au tango, des spectacles réguliers et des visites de la ville sur le thème de cette danse.

Crédit Abasto Hotel

Casa Calma Hotel

Harmonie, tranquillité et chaleur. Casa Calma, c’est l’hôtel, que dis-je, l’autel du bien être, le tout à un prix serré. En soi, il est évident que tous les établissements cherchent à offrir un bien être maximal à leurs clients, mais il semble qu’ici, cela soit fait avec une attention toute particulière. Petit-déjeuner au lit sans supplément, chambres tout confort, avec jacuzzi… L’hôtel se veut impeccablement propre, avec une décoration relaxante : bambou, oseille, salle très illuminées, prédominance du blanc… Bref, les gens choisissent souvent cet hôtel lorsqu’ils reviennent d’une longue grande boucle éprouvante à travers l’Argentine, pour s’offrir un havre de paix.

Une chambre chez Casa Calma

Vous souhaitez profiter d’un ce des hôtels à prix négocié ?  N’hésitez pas à contacter l’Agence Equinoxe pour demander une réservation, ou prévoir un voyage sur mesure en Argentine ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Bonnes adresses, Buenos Aires : Capitale, Où se loger ?.

Tagged with , , , , , , , , .


Football argentin : La Primera División

Bon, rien de nouveau sous le soleil, l’Argentine et le football, c’est un peu comme l’Italie et la pizza ou la France et ses fromages : le football est LA passion nationale numéro une. Il est d’ailleurs très facile d’aborder la conversation avec un Argentin en lui parlant du ballon rond. Du coup, on s’est dit qu’un petit topo sur la Primera División (équivalent de notre Ligue 1) ne serait pas inintéressant !

Blason de la Primera División – Wikipedia

 Fonctionnement du championnat

La Primera División est organisé par l’AFA (Asociación de Fútbol Argentino) et oppose chaque année les 20 meilleurs clubs argentins. Son fonctionnement est assez différent de notre Ligue 1 nationale. En effet, la Primera División se divise en fait en deux tournois distincts : le tournoi « Inicial » d’août à décembre et le tournoi « Final » de février à juin. Autrefois nommés respectivement apertura et clausura, chacun de ces deux tournois couronne donc un champion. À la fin de la saison, la Superfinal oppose les gagnants des deux tournois pour couronner un champion d’Argentine. Autrefois, cette superfinal se déroulait en deux matchs, l’un à domicile et l’autre à l’extérieur. Depuis quelques années, la superfinal se joue en un match unique sur terrain neutre. La saison prochaine, de grands changements sont prévus dans l’organisation du championnat qui devrait opposer 30 clubs (10 clubs de División B seraient alors promus) et abandonner ce système duel de championnat inicial et final.

Le système de relégation

Encore une fois, la Primera División est bien loin de ressembler aux autres ligues et le système de relégation n’est pas simple. En effet, avec la division en deux tournois distincts, impossible comme dans les ligues classiques de reléguer les derniers. Pour répondre à ce problème, l’AFA utilise un système de classement parallèle fondé sur les résultats des clubs sur les trois années précédentes. Utilisant des calculs dont nous ne connaissons pas le secret, ce classement permet de reléguer les clubs qui ont eu les moins bons résultats depuis trois ans.

Ce système est très controversé. En effet, l’année de sa mise en application, en 1983, River Plate était classé 18ème sur les 19 club qui avaient participé au championnat. Le club mythique devait donc être relégué mais a été sauvé par ce système de moyenne sur les résultats des années précédentes. Beaucoup de gens reprochent ainsi à ce système d’avantager les grands clubs au détriment des plus petits.

Petit lexique des Clásicos

Bon, celui-là, on ne vous le présente plus, c’est le Superclásico !!! – Taringa

Oui, là on touche au cœur du sujet, la Primera División ne serait que l’ombre d’elle-même sans ses Clásicos. On en compte 10, logique, il y a 20 équipes et chacune a son rival. Lisez bien ce qui suit, cela pourra vous éviter des bourdes lors de vos conversations avec des fanaticos.

  • El Superclásico : Bon, celui-là n’est plus à présenter, n’importe qui arrivant en Argentine comprend vite qu’il doit choisir entre Boca Junior et River Plate. C’est LE match que tout le monde attend à chaque fois et la tension est palpable du stade jusque dans chaque téléviseur argentin.
  • El Clásico de Avellaneda : Il oppose Independiente et Racing. Moins connus que River et Boca, ces clubs font tout de même partie du prestigieux club des « cinq grands du football argentin » : Independiente compte tout de même à son actif 14 titres de champions d’Argentine et Racing 7.
  • El Clásico Rosarino : Il oppose Newell’s Old Boys à Rosario Central. Ces clubs ne font pas partie du club des cinq mais sont de très bons concurrents aux grands.
  • El Clásico (tout court) : Il oppose Huracán (bon club, actuellement en División B après de mauvais résultats) à San Lorenzo, le dernier membre du groupe des cinq grands et que vous connaissez peut-être depuis la Copa Libertadores qu’ils ont remporté en août contre le club Paraguayens Naciónal.
  • El Clásico Platense : Estudiantes de la Plata y joue contre Gimnasia y Esgrima la Plata.
  • El Clásico del Oeste entre Ferro Carril Oeste et Vélez Starsfield.
  • El Clásico de Villa Crespo : oppose Atlanta à Chacarita Juniors.
  • El Clásico del Sur, entre Lanús et Banfield.
  • El Clásico santafesino, entre Colón et Unión.
  • El Clásico de la Zona Norte, entre Platense et Tigre.

Quelques faits notables

Le palmarès des clubs argentins fait ressortir 5 grands leaders dont nous vous avons déjà parlé. Néanmoins, même parmi ces 5 grands, des différences sont importantes : River Plate, qui est le club qui a gagné le plus de titres nationaux et internationaux compte 35 titres de champions d’Argentine. Boca Juniors, pourtant bon deuxième n’en compte par exemple que 24, soit tout de même 11 de moins. Une deuxième marche existe entre ces deux clubs et les trois autres grands du football argentin : Independiente compte 14 titres, San Lorenzo 12 et le Racing Club 7.

Si vous voulez paraître incollables du football, n’hésitez pas non plus à parler du Paraguayen Arsenio Erico, meilleur buteur de l’histoire de la Primera División. Il évoluait à Independientes dans les années 30-40 puis un an à Huracán en 1947 et a marqué au total 293 buts en 332 sélections, ce qui lui a valu les surnoms de « El Paraguayo de Oro » (Le paraguayen en or) ou « Virtuoso ». Autre buteur légendaire, Ángel Labruna, surnommé « El Feo » en référence à son physique peu avantageux, membre important de la célèbre Maquina (le surnom donné aux groupes d’attaquants à l’efficacité meurtrière du Club River dans les années 50) a marqué 293 buts également mais en 515 divisions.

La célèbre Maquina : de gauche à droite : Juan C. Muñoz, José M. Moreno, Adolfo Pedernera, Ángel Labruna  et Félix Loustau – wikipedia

Vous en savez maintenant un peu plus sur la Primera División argentine, considérée comme la 6ème meilleure ligue du monde (tout de même !), de quoi vous permettre d’engager une conversation rapide avec votre taxi et éviter de dire à un fanatico de Huracán que vous adorez San Lorenzo !

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in Culture, Culture et société argentine, Portrait de l'Argentine, Société, Sport, Sports.

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , .


À la Une de Clarín, La Nación et Pagina12 ce 21 octobre– Actualité

Clarín :

La Nación :

Pagina/12 :

Clarín, La Nación et Pagina 12

Posted in Actus Argentine, La Une.

Tagged with , , , , , , .


Deux endroits exceptionnels pour faire du kayak en Argentine…

Faire du kayak c’est bien. Faire du kayak au milieu des glaciers andins et des baleines et phoques de Valdés c’est mieux. Aujourd’hui, zoom sur deux activités assez géniales que vous pourrez pratiquer si vous vous rendez à El Calafate ou à la péninsule de Valdés.

Faire du kayak sur le lac Argentin

En petits groupes, avec des guides professionnels, il est désormais possible de faire du kayak sur le lac Argentin, dans le canal d’Upsala, au milieu des blocs de glace récemment détachés du second plus grand glacier argentin, l’Upsala. Après 2h de navigation en bateau pour vous rendre sur les lieux, vous pouvez donc effectuer plus de 2h de kayak face à l’Upsala, tout l’équipement nécessaire vous étant fourni. De retour sur le bateau, un bon picnic et des boissons chaudes vous attendent.

Il faut avoir 18 ans minimum et l’excursion prend la journée.

Crédit VivaPatagoniaTravel

Faire du kayak avec les loups de mer à la Péninsule de Valdés

Bon ok, autant le dire tout de suite, vous ne pourrez sans doute pas expérimentez ce que ces (chanceux? irrespectueux?) touristes ci-dessous ont vécu :

Image de prévisualisation YouTube

Mais tout de même. Kayaker face aux magnifiques falaises immaculées de la péninsule avec des loups de mer et le bruit (et la vue) des baleines au loin reste inoubliable. Pour cette excursion d’une demi-journée, vous partez en kayak de mer avec un guide professionnel et réaliserez de nombreux arrêts pour pouvoir comprendre la faune, la flore et la géologie du lieu. L’excursion évolue à un rythme modéré et n’est pas très exigeante, elle est donc accessible au plus grand nombre.

Crédit servicio.mercadolibre.com.ar

Vous désirez effectuer une de ces activités ou tout simplement demander un devis d’un voyage sur mesure en Argentine ? Contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Posted in A voir - A faire, A voir - A faire, Péninsule de Valdès et littoral atlantique, Sud de la Patagonie et grands glaciers.

Tagged with , , , , .