Skip to content


Doit-on réellement craindre le mythe de la Santa Rosa ?

Vous devez sûrement vous demander à quoi correspond la Santa Rosa. Non, ce n’est ni un quartier chic de Buenos Aires, ni une fête traditionnelle argentine. Comme vous avez pu le constater ce samedi, elle correspond à un évènement moins joyeux. Un dernier cadeau offert par l’hiver porteño, une censée laisser définitivement place au printemps.

Tormenta Santa Rosa - Tormenta Santa Rosa

Tormenta Santa Rosa – Photo : Public Domaim Pictures

La Santa Rosa : qu’est-ce que c’est ?

Vous l’aurez compris, la Santa Rosa est le nom que l’on donne à une tempête qui vient frapper l’Argentine tous les ans aux environs du 30 août. Elle est considérée comme une des tempêtes les plus violentes de l’année. Elle arrive à cette période de l’année car elle nécessite des conditions climatiques printannières, à savoir un air chaud et humide et des radiations solaires, conditions climatiques que l’hiver ne permet pas de réunir.

Une légende vieille de 400 ans

En 1615 dans la « Ciudad de Los Reyes » à Lima, une religieuse nommée Rosa pria pour que des pirates hollandais n’attaquent pas la ville, eux qui avaient déjà assailli le port voisin de Callao. Ainsi, ses prières fûrent-elles écoutées. Un orage empêcha les pirates de s’approcher de la terre, la ville de Lima restant sauve. De surcroît, les croyants ont commencé à attribuer la présence de l’orage et la fuite des ennemis aux pouvoirs de Rosa.

Mais c’est bien en Argentine que la légende a été popularisée, surtout dans les régions du Rio de la Plata, autour de villes comme Buenos Aires ou Cordoba.

La Santa Rosa : ou réalité ?

Tous les ans la Santa Rosa suscite une attente quasi religieuse. Aux alentours du 30 août, les plus croyants l’invoquent à la moindre goutte de . Cependant en réalité, rares ont été les fois où l’orage a réellement frappé. En effet, sur les 142 derniers hivers porteños, seulement 16 ont connu la véritable Santa Rosa. De plus, certains scientifiques affirment qu’il n’y a aucun élément météorologique prouvant la récurrence du phénomène.

Finalement, comme pour tout mythe, il permet de structurer la société par la .  Peu importe qu’il soit vrai.


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Contes et légendes, Grands moments de l'histoire.

Tagged with , , , , .