Skip to content


Les principaux cépages cultivés en Argentine

On le sait tous, l’Argentine est un pays de vin. 5ème pays producteur du monde, vous vous rendrez vite compte de l’importance du vin lors de votre voyage en Argentine. Le plus connu, évidemment, le . Cependant, les amateurs de savent qu’il n’y pas que le qui compte en Argentine. C’est donc pour cette raison que nous avons décidé de rédiger un petit rappel des principaux cépages (type de plant de vigne) présents en Argentine.

cépages width=

Vignoble argentin – Crédit photo : Wikipedia

Les vins rouges (Vinos Tintos)

Le Malbec 

C’est avec l’explosion de sa culture en Argentine que le Malbec obtient une renommée mondiale. Vin suaves et élégants, de couleur intense, il se marie particulièrement bien avec les viandes rouges, et le fromage. Encore plus s’il est élevé en fût de chêne. C’est donc un vin qui se boit jeune ou se conserve quelques années au maximum.

Le Cabernet-Sauvignon 

Plus « fort », charpenté en bouche que le Malbec, le Cabernet-Sauvignon est la star des vins sur la rive gauche de Bordeaux, contrairement au Merlot qui lui est la star sur la rive droite. Le Cabernet-Sauvignon connait aussi un grand succès en Argentine. Il se conserve mieux, si bien qu’on peut le boire au bout de 4-5 ans.

La Syrah

Moins connu en France en tant que vin « pur », la Syrah n’en est pas moins le cépage qui permet l’élaboration de 5 crus rouges du nord de la Vallée du Rhône, les appellations: Hermitage, Crozes Hermitage, Saint Joseph, Cornas et plus au nord Côte-Rôtie (vins monocépage 100% Syrah). C’est un vin charpenté qui se marie bien avec le gibier, la viande rouge, le magret de canard, la charcuterie, les pâtes aux olives… Les meilleures Syrah proviennent de la région de San Juan, au Nord de Mendoza, car le climat y est plus chaud et sec.

Le Merlot 

Très répandu en France comme en Argentine, ce cépage s’apparente au mais il est plus souple, voluptueux et tendre que ce dernier, plus fin aussi. A boire avec des viandes un peu moins fortes donc (pour ne pas le masquer) : cailles, gigots d’agneaux, rôtis, lasagnes…

Le Pinot noir 

Cépage connaissant une très bonne réputation, très fin et aromatique tout en conservant un certain corps, ayant une bonne capacité de vieillissement. La production argentine, faible étant donné la difficulté à cultiver cette vigne, est hélas (ou heureusement ?) majoritairement exportée. 

cépages width=

Grappes de Malbec – Crédit photo : Wikipedia

Les vins blancs (Vinos blancos) 

Le Chardonnay 

Le cépage blanc le plus connu internationalement, mais aussi le plus présent en Argentine. Suivant les conditions de culture et le processus de vinification, on trouve des chardonnay léger, plus ou moins ronds, plus ou moins sucrés et parfois très fins et complexes ! Vous l’avez compris, boire un chardonnay garantie une certaine qualité mais on ne sais jamais à quoi vraiment s’attendre ! D’où l’importance de se faire sa propre idée sur ses bodegas favorites.

Le Sauvignon 

Un vin blanc sec complexe, avec ses arômes d’herbes voire d’asperges. Typique des domaines bordelais, le sauvignon est aussi très présent dans la région de .

Le Torrontés

Si vous visitez le Sud de la province de Salta et passez par Cafayate, petit village vinicole très charmant, vous n’y échapperez pas, et ce serait un crime de le faire. Le Torrontés n’existe quasiment plus que dans ce coin là de l’Argentine, qui en a fait une de ses spécialités. Un arôme intense, des notes de fruits tropicaux et de vanille caractérisent ce vin très rafraichissant.

Le Viognier 

Des vins très parfumés, peu acides, avec des arômes d’épices et de violettes. Se boit de préférence dans ses 3 premières années, quand il conserve encore tout ses arômes.

cépages width=

Torrontés – Crédit photo : Wikipedia

A savoir sur les accords mets-vins

C’est une notion complexe reposant sur plusieurs critères (structure du vin, taux de glycérine, arômes…) mais sans rentrer dans tout cela, il y a une règle simple à retenir, un vin « fort » doit se consommer avec un met « fort » et vice-versa : en cas de déséquilibre trop important, le vin ou le met fort prend l’avantage et masque complètement le goût du faible en bouche. L’objectif de l’accord parfait est de retrouver des émotions enfouies au fond de soi…


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Gastronomie et vins argentins, Parlons d'Argentine.

Tagged with , , , .


No Responses (yet)

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.