Skip to content


Le Fernet, la boisson mythique des argentins !

Tout ceux qui ont mis les pieds en Argentine sont passés par là. On va boire l’apéro pour la première fois, et dans notre effort de vivre l’expérience, ou juste parce qu’on a pas le choix (la plupart du temps parce qu’on a pas le choix), on se retrouve avec un . Et la première dégustation, ce n’est pas forcément un très bon moment à passer!

Fernet

Fernet Branca – Photo : Jesús Dehesa

Mais qu’est ce que le Fernet ?

Déjà, c’est pas Argentin, c’est Italien. Le Fernet, en terme de composition, c’est essentiellement des herbes. De la myrrhe, de la rhubarbe, de la camomille, de la cardamome et du safran, entre autres. Tout ça est macéré dans de la liqueur de raisin. Puis il est filtré et laissé dans des fûts pendant 6 à 12 mois. Donc pour une casera, mieux vaut s’armer de patience…

La première fois, c’est pas très bon. C’est même pas bon du tout. Mais une étrange magie opère. Et au bout de quelques semaines, on a délaissé le vin, la bière, le Ricard pour les chanceux, enfin tous nos traditionnels compagnons de chouille pour ce truc qu’on a trouvé immonde au départ.

Et en plus, on a vaguement entendu dire qu’il  avait des vertus médicinales… Mais on en sait pas plus, alors voilà.

Quelles vertus exactement  ?

Alors au départ, c’est une boisson qui aide à la digestion, mais il sert à plein d’autres choses. En effet, les gastros, et même les désordres intestinaux des bébés (ne nous demandez pas pourquoi) … Par ailleurs, autrefois, il aidait contre les méfaits du choléra, contre les cauchemars, et toujours aujourd’hui contre la malaria.

Mais SURTOUT, vous qui avez tout essayé !  Le jaune d’œuf et le bicarbonate de soude, les 4 litres d’eau entre chaque verre, le smoothie, le jogging (ou la bière) au réveil… La grande guerre contre la gueule de bois est terminée ! En effetson vrai grand ennemi, son talon d’Achille, c’est le Fernet.

Fernet

Fernet Branca – Photo : Wikipedia

 

Avec quoi d’autre que le Coca ? 

Classique

Pour qui est soucieux de ne pas faire tout comme tout le monde, on peut le mélanger à autre chose que le Coca.
Le Menta : 1/3 Branca Menta, 2/3 Sprite
Le Clasico Martini : 1/3 Fernet, 1/3 Martini Rouge, 1/3 Campari
Le Vermouth : 2/10 Fernet, 6/10 Eau Gazeuse, 2/10 Vermouth
Le Ginger : 3/10 Fernet, 7/10 Ginger Ale
Le Gourmand : 1/3 Fernet et le reste de chantilly.

Chic

Cependant, il existe des alternatives chics à tous les cocktails précédemment cités. Faut-il encore que le barman soit au courant.

Des exemples chics ; le Sarvoy Corpse Reviver (Cognac, Crème de Menthe, Fernet), le Amber Dream (Chartreuse –allez trouver ça en -, Gin, Fernet) et le Grotesque (Gin, Jus de Citron, Fernet, Eau Gazeuse).

Quel Fernet ?

A priori, vous risquez de vous faire renvoyer chez vous si vous arrivez en soirée avec autre chose que du Branca. En effet c’est celui que tous les argentins boivent. La bouteille de 75 cl, si vous l’achetez au bon endroit au bon moment coûte aux alentours de 140 ARS.

Enfin, encore une fois, selon le contexte, le Branca a des alternatives. Son cousin encore acceptable, voire apprécié, c’est le 1882. Les options top budget, avec lesquelles vous aurez un peu mal au crâne, ce sont Lusera et Vitione. Sinon, Cinzano est l’option asado, et pour l’option moderne/hipster c’est Ramazzoti.

L’article vous a peut-être donné soif (il est quand même un peu tôt pour prendre l’apéritif) donc on vous le dit à l’avance:

Salud!


Cet article vous a plu ? Consultez également :

Posted in Gastronomie et vins argentins, Parlons d'Argentine.

Tagged with , , .


No Responses (yet)

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.